Petites nouvelles des Jardins de Tessa, 5 et 7 juin 2007

Bonjour toutes et tous!
Bienvenue aux nouvelles et nouveaux qui se joignent à notre réseau d’agriculture soutenue par la communauté cette année!

Un bulletin de liaison pour notre communauté
Cette feuille de chou , qui accompagnera chacun de nos paniers, souhaite faire circuler les nouvelles sur la vie aux Jardins de Tessa: l’évolution des récoltes, la vie secrète des légumes, les évènements majeurs et bénins du travail, les splendeurs et misères climatiques... On y retrouve aussi des trucs et recettes pour profiter au mieux de nos légumes, et quelques notions d’agriculture bio ici et là, question de faire connaissance. Ce bulletin, ainsi que plein d’info et de recettes sont aussi disponibles en ligne sur le site de la ferme: www.jardinsdetessa.com.

Oh le beau printemps !
Le temps sec du début du printemps nous a permis d’entrer tôt aux champs, et de prendre une avance appréciable sur les travaux de préparation du sol. C’est bien différent de l’année dernière, qui avec toute sa flotte avait gardé les champs en bouette frette pendant des semaines, rendant le travail difficile. Avec les belles pluies tièdes des dernières semaines, tout est à son mieux, et c’est un printemps réjouissant pour les maraîchers. Les transplantations ont été complétées la semaine passée; c’est-à-dire que les petits plants de tomates, poivrons, courges, cerises de terre, melons et compagnie, élevés à l’abri de la serre depuis fin-mars, sont maintenant en pleine terre. On a même déjà fini de planter les patates!

MAIS... avec la chaleur et la bonne pluie, toutes les plantes profitent... même celles qu’on préfèrerait ne pas avoir dans le champ. Pas de répit pour les maraîchers donc, vite au sarclage et au désherbage avant que la mauvaise herbe prenne trop d’avance!

Premier panier
Les toutes premières récoltes de la ferme figurent au panier. Les habitué-e-s connaissent le processus: les récoltes commencent tout doucement au printemps, c’est pourquoi on complète avec quelques primeurs venant d’autres producteurs bio du Québec. Cette semaine on a donc des bons petits radis frais, de la ciboulette fleurie odorante, des laitues rouges et vertes de la serre et des pousses de tournesols maison, en plus des asperges de la ferme Chemin du Roy, et des délicieuses tomates de serre de Jean Longpré de l’Abri végétal à Compton.

Travail d’équipe
Une belle équipe de gens d’expérience se joignent à Frédéric et Yoana cet été. Fénix est toujours au poste, il assumera la gestion de l’entretien des champs et de la machinerie, entre autres. Denis aussi est de retour avec sa versatilité bien appréciée. Guylaine se joint à nous pour assurer la préparation des paniers, ainsi que la livraison du mardi. Notre compère boulanger Bernard et Julie assureront le transport des légumes le jeudi, et Pascale, partenaire en or, prendra en charge la distribution des paniers. José-Luis et Marcos font aussi partie de la bande pour l’été. Marie-Clothilde, ancienne employée toujours passionnée par les Jardins de Tessa (et ses délicieux légumes!) rédigera les petites nouvelles que voici en l’échange d’un panier!

Les mardi dans Centre-Sud sont complets. Il reste quelques places pour le point de chute de Villeray/Petite-Patrie le jeudi, parlons-en à nos amis!

Personne bénévole recherchée pour prêter main forte à la distribution des paniers dans Villeray les jeudi.

LES BONUS DU WEB...

Les fleurs fraîches de la ciboulette
La ciboulette fleurie est un classique des premiers paniers. Les fleurs qu’elle contient peuvent servir à décorer votre table ou encore être nettoyées délicatement et bien séchées avant d’être glissées dans une bouteille transparente qu’on remplira jusqu’au bord de vinaigre de cidre ou de vin.

Tiges de rhubarbe
La rhubarbe, autre joie du printemps, peut très bien être coupée en petits morceaux et placée au congélateur pour quelques semaines, en attendant la saison des fraises qui se marient si merveilleusement bien avec elle.
La recette suivante est cependant bien invitante, et elle se congèle aussi sans problème :

Compote douce de rhubarbe et dattes
Servie froide avec une touche de crème ou de yogourt, cette compote fait un plat de déjeuner fabuleux. Chaude, sur de la crème glacée à la vanille elle se transforme en dessert luxueux!

1 paquet de rhubarbe lavée
1/3 t. de dattes séchées dénoyautées et coupées en
petits morceaux
3 clous de girofle
le zeste râpé et le jus d’une orange ou d’un citron au goût ( bio svp! -hautement préférable lorsqu’on consomme le zeste d’un agrume!-)

Dans un petit chaudron à fond épais, mettre les dattes avec juste assez d’eau pour les couvrir. Porter à ébullition et baisser immédiatement le feu au plus doux. Couvrir et laisser mijoter 10 minutes, en brassant de temps à autre pour éviter qu’elles ne collent. Hacher la rhubarbe en petit morceaux et ajouter aux dattes avec les clous de girofle, le zeste et le jus d’agrume. Cuire à feu doux pendant 10 minutes, ou jusqu’à ce que la rhubarbe se soit défaite. Goûter et ajuster au goût avec sirop d’érable ou miel si nécessaire. On peut aussi aromatiser la compote avec quelques cuillerées à thé d’eau de fleur d’oranger.