Petites nouvelles des Jardins de Tessa, 22 et 24 août 2006

Le temps des melons et cantaloups
Youppi!
Malgré tout le froid du printemps, nos belles cucurbitacées ont porté fruits. Par contre, les fruits sont moins nombreux qu’à l’accoutumé. Il semble que nous devions partager nos melons et cantaloups avec les gloutons chevreuils. Afin de rescaper le plus possible ces fruits si attendus, nous devons nous dépêcher à les récolter avant qu’un chevreuil n’y prenne une bouchée. Est-ce cela qu’on appelle le partage des récoltes?

Une petite pause dans la récolte des fèves (fiou!)
Le deuxième semis de fèves a tout donné, et le troisième est en fleurs présentement, ce qui nous donne un petit répit bien apprécié côté récoltes. Il y a tellement à faire, avec en plus le retrait de l’indispensable Fénix pour 2 semaines dû à une blessure au doigt! On devra se mettre à la mécanique en son absence, et on lui souhaite un prompt rétablissement des plus intéressés!

La famine des pyrales
On a des poivrons verts dans le panier de cette semaine. On aurait pu les laisser un peu plus longtemps sur le plant, et les récolter rouges, mais voilà qu’une invitée surprise est de la partie : il s’agit de la pyrale du maïs. Cette chenille d’un papillon nocturne, qui prolifère surtout dans les grandes monocultures de maïs, se trouve cette année en famine dans notre coin, puisque la plupart des champs habituellement semés en maïs ont plutôt été semés en soya. Pourquoi? Le froid et la pluie continuels du début de la saison ont empêché les producteurs de semer à temps cette culture qui a tellement besoin d’énergie - chaleur et lumière – pour pouvoir porter fruit. Ils ont du opter pour une culture de soya qui peut être semé plus tard. Ce qui laisse la pyrale du maïs sans pitance pour cette année, à moins qu’elle ne trouve une autre nourriture qui lui convienne... comme les poivrons des Jardins de Tessa! On fait de notre mieux pour vous en éviter la rencontre, mais il se peut que vous la trouviez néanmoins, cachée à l’intérieur d’un poivron tout à fait comestible pour le reste.

Brocoli express
Le beau brocoli de cette semaine est comme à l’habitude à manger tôt pour profiter de sa fraîcheur. Il a peut-être eu un peu soif lors de la mini-sécheresse de la semaine passée, ce qui le fera jaunir et noircir plus tôt.

Sandwich grillé au poivron vert avec oignon, moutarde à la chinoise et tofu.

Un peu d’huile d’olive pour le sauté
2 petits poivrons verts, en fines lanières
1 petit oignon d’été, tranché finement
Sel et poivre au goût
8 tranches de pain entier
moutarde à la chinoise (voir recette)
1 paquet de tofu soyeux ferme, en fines tranches
Un peu d’huile d’olive pour griller les sandwichs

1) Faire chauffer un peu d’huile dans une petite poêle. Ajouter l’oignon et le poivron, saupoudrer d’un peu de sel et de poivre et faire revenir à feu moyen jusqu’à ce que les légumes soient tendres (de à 10 minutes).

2) Faire griller légèrement le pain au grille-pain, et tartiner chacune des tranches de moutarde à la chinoise. Disposer les légumes sautés et les tranches de tofu sur 4 des tranches, et fermer les sandwichs avec les tranches restantes.

3) Griller de chaque côté dans une poêle légèrement huilée jusqu’à ce que les sandwichs soient croustillants, dorés et bien chaud. Servir chaud.

Moutarde à la chinoise :
Mélanger :
2 c. à table de moutarde de Dijon
2 c. à thé d’huile de sésame
1 c. à thé de vinaigre de cidre
1 c. à thé de miel
Optionnel : un peu de coriandre fraîche émincée

Donne 4 portions.