Petites nouvelles des Jardins de Tessa, 12- 15 juin 2006

Halte à la danse de la pluie

Bon. Faisons le point sur un petit détail. En tant que partenaires, vous êtes bien entendus solidaires de la ferme, et prêts à la soutenir devant les aléas de la nature. Et toutes ces prévisions de sécheresse qu’on nous faisait pour l’été vous ont un peu inquiétés... Vous avez pensé à tous ces petits plants de légumes qui auraient à subir le souffle desséchant du vent, la brûlure du soleil, et vous vous êtes senti un besoin vibrant d’intervenir pour les protéger... et vous vous êtes souvenus de notre expérience de danse de la pluie de l’année dernière, qui avait été si efficace...
Mais tout de même, il ne faut pas exagérer!!!
Non vraiment, franchement, il est temps de s’arrêter et de laisser le beau temps reprendre le dessus. De toute façon, soyez sans crainte pour vos chers bébés-légumes: ceux qui sont les plus vulnérables à la sécheresse disposeront pour la première fois cette année d’un système d’irrigation d’appoint. Alors, vous voyez bien: il est temps d’arrêter votre danse de la pluie!!! (Merci).

Les dégâts d’eau

Il va falloir re-semer les courges Butternut, dont les graines délicates ont pourri dans la flotte plutôt que de germer. Ses cousines, les courges Spaghetti et Buttercup, ont néanmoins réussi une belle germination. Cette fois-ci, on ne se refera pas avoir: on va semer les nouvelles Buttercup dans des plateaux à cellules, à l’abri du déluge, et les mettre en terre un fois qu’elles auront bien pris. Ce retard nous contraint à choisir une variété de Buttercup plus hâtive, afin de nous assurer que les plants semés plus tard aient quand même assez de temps pour faire mûrir leurs fruits avant les gels d’automne.
Tous les petits transplants que nous avons mis en pleine terre “stagnent” littéralement en attente de chaleur et de gros soleil. Les bébés-brocolis, entre autres, n’ont pratiquement pas grouillé. Mais on a bon espoir que ça décolle en grand lorsque le soleil reviendra.

L’odyssée vers Montréal

Julie et Eartha, nouvelles venues dans l’équipe de travail, se préparent à endosser pleinement la charge des livraisons des paniers à Montréal, et vous en ferez bientôt la rencontre au point de chute.

Vinaigrette crémeuse aux herbes et à l’échalote

Cette vinaigrette sied bien à une multitude de plat : délicates laitues, tranches de fenouil, fèves blanches et légumes tels asperges, haricots verts, champignons en tranches, courgette en juliennes…

2 c. à table de vinaigre à l’estragon ou de vinaigre de champagne
1 échalote, finement émincée
Sel et poivre frais
¼ t. huile d’olive ou de noix de Grenoble
2 c. à table de crème fraîche ou crème sûre
1½ c. à thé d’estragon émincé
1 c. à thé de persil haché
1 c. à thé de ciboulette émincée

Combiner le vinaigre, l’échalote et ¼ de c. à thé de sel dans un bol et laisser reposer 15 minutes. Fouetter en incorporant l’huile et la crème fraîche, puis ajouter les herbes et assaisonner de poivre. Goûter et ajuster le rapport huile/vinaigre si nécessaire.
Donne environ ½ t. de vinaigrette.

Quelques paniers libres encore

Nous sommes complets pour les livraisons du mardi (la vanne est complètement pleine!), mais il reste encore quelques places pour les paniers du jeudi dans Villeray/Petite-Patrie. À qui la chance?