Petites nouvelles des Jardins de Tessa, 19-20-21 septembre 2017

Un miracle tout ce soleil
Extraordinaire, miraculeux, magique, inattendu! La température parfaite de la semaine dernière est tout simplement un énorme soulagement pour nous et tellement inespérée. Nous craignions le pire pour la récolte de pommes de terre, de courges et d’oignons mais là c’était la joie. Nous avons pu récolter les pommes de terre au sec, commencer à récolter les courges d’hiver au sec et la queue des oignons a été coupée et ils sont en train de sécher au champ et vont être récoltés cette semaine. Merci, merci, merci! Maintenant il peut neiger, le principal est fait…

Les solanacées mûrissent à plein
La chaleur et le soleil des derniers jours ont fait mûrir les tomates et les poivrons en grande quantité. La semaine dernière, nous avons pu honorer toutes nos commandes de tomates et même avoir quelques caisses de poivrons de couleurs en surplus. Cette semaine aussi nous devrions en avoir en surplus. Si vous désirez commander des tomates (ou autres légumes que nous avons en surplus), rendez-vous sur notre site internet et entrez dans votre compte pour passer une commande.

Je poireaute, tu poireautes…
Cette semaine, nous allons poireauter. Première semaine de poireaux. La préparation des poireaux est assez laborieuse. Nous devons d’abord couper les racines, ensuite enlever les feuilles moins belles, ensuite couper le feuillage, ensuite les laver et finalement les mettre en paquet. Ça prend un temps fou et plusieurs personnes pour arriver à en préparer assez pour les paniers. Ils sont magnifiques et délicieux les poireaux. Je crois que c’est un des légumes que j’affectionne particulièrement. C’est beau, c’est bon, c’est facile à cuisiner et ça relève bien un plat. Oui vraiment, j’aime le poireau !

Papillotes de fenouil au beurre
1 bulbe de fenouil, coupé en 8 quartiers
¼ de tasse de bouillon de poulet
2 c. à soupe de beurre
1 c. à soupe de feuillage de fenouil
1 pincée de muscade moulue
Sel et poivre

Préchauffer le barbecue à puissance moyenne. Déposer les quartiers de fenouil, le bouillon et le beurre au centre de deux grandes feuilles de papier d’aluminium superposées. Saler et poivrer. Fermer la papillote hermétiquement. Déposer sur la grille, fermer le couvercle et cuire environ 20 minutes ou jusqu’à ce que le fenouil soit tendre. Ouvrir la papillote et parsemer de feuillage de fenouil et de muscade. Peut aussi se faire au four à 400 environ 30 minutes mais vérifier une fois de temps en temps.

Réf. https://www.ricardocuisine.com

Gratin de poireaux
1 kg de poireaux
250 ml de lait
100 ml de crème
20 g de farine
40 g de beurre
Gruyère râpé
Sel
Poivre
Noix de muscade

Faites bouillir de l'eau salée dans une grande casserole. Coupez les extrémités des poireaux et les feuilles vertes abîmées, fendez-les en deux jusqu'au milieu de la partie blanche, lavez-les soigneusement puis mettez-les en botte et ficelez-les. Plongez les poireaux dans l'eau bouillante, laissez cuire 10 min environ puis égouttez sans rafraîchir. Préchauffez le four à 450. Faites fondre à feu doux 20 g de beurre. Dès qu'il est fondu, ajoutez la farine, mélangez au fouet et versez sur ce roux le lait froid, assaisonnez de sel, poivre, noix de muscade et mélangez la préparation jusqu'à épaississement, ajoutez alors la crème fraîche et laissez cuire très doucement 10 min. Beurrez un plat creux allant au four. Déposez-y les poireaux soigneusement égouttés et coupés en longs tronçons. Nappez avec la sauce crème et saupoudrez de gruyère râpé. Enfournez une dizaine de minutes. Servez dès la sortie du four.

Réf. : www.cuisineactuelle.fr