Petites nouvelles des Jardins de Tessa: 14 novembre 2005

14 et 16 novembre 2005

C’est un rythme différent, mais une cadence bien active encore qui prend place sur la ferme depuis que les champs sont fermés. La construction de la bâtisse attenante à la serre est en cours. Cet espace utile abritera une chambre à semis pour la production de pousses de tournesol et de plants de légumes au printemps. Il reste encore aussi beaucoup de préparation de légumes à faire dans l’entrepôt.

Une belle première : le mesclun d’automne en serre
Notre mesclun d’automne est une première, à l’initiative de Yoana, qui en gère la culture dans la nouvelle serre. On est bien contents du résultat, et bien qu’on cherche encore (et toujours) à améliorer certains petits détails, c’est avec plaisir et fierté que nous partageons le fruit de ce travail.
S’il-vous-plaît prenez note que notre mesclun n’est ni lavé, ni mélangé, ce qui le préserve le plus intact possible afin qu’il arrive dans toute sa splendide fraîcheur dans votre assiette. Prenez soin de le mélanger délicatement et de ne laver que ce que vous utiliserez à la fois, et notre intention sera réalisée!

De l’aide au point-de-chute
Ça vous chanterait de passer quelques heures aux deux semaines en joyeuse compagnie, tout nous rendant grand service?
On recherche un-e partenaire disponible pour donner un coup de main au point-de-chute de Villeray/Petite-Patrie (un jeudi sur deux, bien sûr), entre 15:30 et 18:30, pour la durée de la livraison ou une partie seulement.

Appelez-nous! (450) 298-1227

Sur le net
Notre vaillant et fidèle partenaire Louis-Félix Tessier a travaillé fort, et notre site internet est presque complété! Vous pouvez déjà le visiter pour nous offrir vos commentaires et suggestions, au : www.jardinsdetessa.com.

Les revers du céleri-rave
Ah! le céleri-rave... culture délicate s’il en est, et qui malgré notre minutie démontre cette année le défi qu’elle représente! Bien que les partenaires des paniers d’été soient déjà au courant, voilà l’histoire courte de cette récolte. Dû à une carence d’assimilation sans doute liée à l’irrégularité des pluies de cet été, notre céleri-rave si prisé arbore des nervures brunâtres dans sa chair, qui aurait dû être immaculée. Mais qu’à cela ne tienne, car ces nervures ne changent rien à la qualité culinaire du légume, qui fera merveille selon sa habitude, en rémoulade ou dans vos potages et purées.

Poireaux à la niçoise

¼ t. d’huile d’olive
2 lbs de poireaux, sans la partie verte, lavés (environ 6 à 8 poireaux)
½ c. à thé de sel
¼ c. à thé de cayenne
2 tomates moyennes, pelées, épépinées et hachées
2 gousses d’ail
1 pincée de muscade moulue
1 c. à table de basilic fraisd, haché
le jus de ½ citron
2 c. à table de persil frais haché

Faire chauffer l’huile dans une poêle au fond épais à feu moyen. Ajouter les poireaux en une couche. Lorsque l’huile commence à frémir, retourner les poireaux. Assaisonner de sel et de cayenne, puis laisser cuire pour un minute. Réduire le feu moyen-doux, et laisser cuire sous couvert une quinzaine de minutes, jusqu’à ce que les poireaux soient tendres. Transférer les poireaux sur un plat de service. Garder le tout chaud.
Mettre la tomate à cuire dans la poêle sur un feu vif, pour 1 minute. Ajouter l’ail, la muscade et le basilic, et laisser cuire une autre minute. Retirer du feu, Ajouter le jus de citron et 1 c. à table de persil, mélanger verser à la cuiller sur le plat de poireaux. Parsemer du reste de persil. Servir chaud ou tiède.
Donne de 4 à 6 portions.

Galette de patates de Sébastien Laliberté
Une recette succulente d’un partenaire gourmet de la ferme!

4 patates moyennes, pelées
1 œuf battu
¼ de t. de lait
3 c. à soupe de chapelure
huile d’olive
sel au goût

Râper les patates avec une râpe ou un robot. Mélanger l’œuf, le lait et la chapelure. Répartir le tout également dans une poêle anti-adhésive préalablement huilée. Cuire à feu moyen avec le couvercle. Découvrir et retourner une fois la galette devenue consistante et dorée. Cuire quelques minutes de l’autre côté. Une suggestion : garnir comme une pâte à pizza de vos légumes préférés et faire gratiner. Voilà une originale et succulente pizza!