Petites nouvelles des Jardins de Tessa, 27-28-29 septembre 2016

Les oignons, une grande réussite
Je reviens à la charge avec les oignons car Frédéric est plus que fier de ceux-ci. Il va même jusqu’à s’en « péter les bretelles ». Ils ont très bien séchés, ils sont fermes, d’une belle rondeur, beau calibre, et le collet est bien sec et fermé. Un chef d’œuvre quoi ! Vous pourrez le constater vous-même, vous en avez un beau trois livres cette semaine.

Kale, kale et encore du kale
L’automne est la saison du kale. Faisant partie de la famille des crucifères, il préfère la fraîche à la chaleur estivale. Notre semis tardif est vigoureux et généreux. Frédéric a été un peu trop généreux dans la planif. Deux planches de 100 mètres à ce temps-ci de l’année, ça fait du kale en titi…

La fin des laitues
Et oui, toute bonne chose à une fin. Il y a une petite pause de laitue cette semaine et s’il ne gèle pas dans les jours à venir, vous aurez une dernière récolte de laitues d’ici quelques semaines.

L’automne est arrivé
À ce temps-ci de l’année, les champs se vident et font place aux engrais verts. Il y a de plus en plus de légumes dans l’entrepôt et de moins en moins à l’extérieur. Les feuilles commencent à changer de couleur et c’est la fin des légumes chaleur comme les tomates et les poivrons. Ouch, on dirait que l’automne est arrivé d’un coup. Malgré le temps frais, nous sommes très heureux de l’été exceptionnel que nous avons eu (peut-être pas pour les légumes mais pour nous ça été extra).

Radis daïkon
Cette semaine, vous avez dans votre panier un superbe tubercule allongé, de couleur blanche et verte. C’est un radis daïkon. Le daïkon ou radis oriental contient de la vitamine C et du potassium. Il est diurétique et tonique. Il peut être utilisé pour calmer la fièvre, la toux et les hémorragies. Il facilite la digestion et soigne le foie et la vésicule biliaire. Il peut se manger cuit ou cru.

Daïkon râpé au gingembre
1 daïkon d’env. 400 g
1 carotte
1 petit morceau de gingembre frais (2 cm)
2 cuil. à soupe de vinaigre de riz
1 cuil. à soupe de sauce soja
1 cuil. à soupe de graines de sésame
Quelques feuilles de coriandre fraîche
Sel

Épluchez le daïkon puis râpez-le. Déposez-le dans une passoire, saupoudrez de sel, mélangez et laissez dégorger environ 10 minutes. Rincez et épongez soigneusement dans un linge propre en le pressant un peu pour extraire l’excédent d’eau.
Pendant ce temps, préparez la sauce. Pelez le morceau de gingembre et râpez-le au dessus du saladier. Ajoutez le vinaigre de riz et la sauce soja. Mélangez. Épluchez la carotte et râpez-la. Au moment de servir, réunissez le daïkon et la carotte râpés dans le saladier. Mélangez bien avec la sauce. Faites légèrement griller les graines de sésame dans une petite poêle sans matière grasse puis répartissez-les sur la salade. Parsemez de coriandre grossièrement hachée et servez aussitôt.

Réf. : http://www.cuisine-libre.fr

Carottes et radis daÏkon marinés
4 grosses carottes
1 radis Daikon (environ le même poids que les carottes)
Marinade
2 tasses de vinaigre blanc
2 tasses d'eau
2/3 de tasse de sucre
1 cuillère à table de gingembre haché
2 cuillères à thé de grains de poivre noir de Sechuan

Retirer la mince pelure extérieure des carottes et du radis avec un pèle-légumes. Couper ensuite les légumes en juliennes d'environ 5 mm.

Marinade
Placer tous les ingrédients de la marinade dans un chaudron. Chauffer sur feu moyen presque jusqu'à ébullition (le liquide sera fumant), puis retirer du feu. Tasser les carottes et les daikon dans les pots stériles à la verticale, en essayant d'en mettre environ la même quantité de chacun dans chaque pot. Verser par dessus la marinade chaude en laissant 1/4 de pouce libre sous le goulot et en s'assurant de bien répartir les grains de poivre et le gingembre dans chaque pot.
Stériliser ensuite à l'eau bouillante pendant 10 minutes.

Réf. : http://jasminecuisine.blogspot.ca