Petites nouvelles des Jardins de Tessa, 20-21-22 septembre 2016

Les romanesco ont eu chaud!
Vous vous souvenez de ces beaux petits broco-fleurs en forme de petits sapins ? Et bien les voilà. Dû au temps plutôt clément du mois de septembre, ils sont plus ouverts qu’ils ne devraient l’être et ils ont un look un peu différent (un peu moins psychédéliques comme dirait Fred) mais ça ne change rien au goût. Arroser d’un filet d’huile, de sel et mis au four une vingtaine de minute, ils sont tout simplement exquis.

Des mégapoireaux
Youppi, les poireaux arrivent dans les paniers. Certains d’entre eux sont énormes et portent bien leur nom, Mégaton. Ils avaient hâte d’être récoltés. Il semble y avoir très peu de teigne cette année, à notre grand bonheur.

Récolte d’oignons
La récolte d’oignons de conservation et d’échalotes françaises c’est bien déroulée la semaine passée. Neuf bennes d’environ 700 livres d’oignons et 80 caisses de 25 livres d’échalotes sont présentement en train de terminer leur séchage bien au chaud. Ils sont magnifiques.

La rentrée des courges
La récolte des courges est entamée. Il y a plusieurs étapes à suivre : tout d’abord il faut couper les queues; ensuite, on place les courges dans le centre de la planche (sur du plastique) face humide et terreuse vers le haut; ensuite, nous les laissons sécher ainsi pendant quelques jours, le temps que les queues sèchent; finalement, la récolte se fait en après-midi, lorsqu’il n’y a plus de rosée. Elles sont récoltées une à une et déposées délicatement dans des bennes pour l’entreposage. Ouf, quel travail mais ô combien apprécié lorsque nous mangeons ces délicieuses courges.

Un bon coup de pouce
La semaine passée, quatre stagiaires de l’école professionnelle de St-Hyacinthe sont venus prêter main forte à l’équipe des Jardins. Avec leur aide, nous avons terminé de récolter les patates yukon gold. Quatre personnes d’un coup, ça fait avancer le travail. Il reste quelques planches de Chieftain à récolter. Frédéric est bien content de la qualité et du calibre des pommes de terre. Selon lui, le secret est dans l’irrigation.

Engrais verts
Merci à Maxime qui a semé presque toutes les parcelles qui ont été vidées en seigle. Les engrais verts sont importants entre autre pour diminuer la pression des mauvaises herbes, pour contrer l’érosion et pour apporter de la matière organique au sol.

Courges poivrées glacées au sirop d’érable
30 ml (2 c. à soupe) beurre non salé
1 courge poivrée, égrainée et coupée en tranches
10 ml (2 c. à thé) gingembre frais, pelé et coupé en julienne
Sel et poivre
30 ml (2 c. à soupe) sirop d'érable

Préchauffer le four à 350°F. Dans une poêle, chauffer le beurre à feu moyen. Ajouter les tranches de courge et saisir pendant environ 3 minutes ou jusqu’à coloration dorée. Retourner les courges de côté, ajouter le gingembre frais, sel et poivre ainsi que le sirop d’érable. Poursuivre la cuisson quelques minutes. Enfourner jusqu’à ce que les courges soient tendres au centre, environ 10 -15 minutes.
Retirer du four et servir avec une viande grillée.

Source: Chef Caroline McCann

Crème de tomates
2 carottes, pelées et coupées en dés
1 oignon haché
2 gousses d’ail hachées
2 c. à soupe d’huile d’olive
31/2 tasses de tomates
2 tasses de bouillon de poulet (ou autre)
Sel et poivre

Dans une grande casserole, attendrir les carottes, l’oignon et l’ail dans l’huile. Ajouter les tomates, le bouillon et porter à ébullition. Laisser mijoter doucement jusqu’à ce que les carottes soient tendres. Au mélangeur, réduire la soupe en purée lisse. Ajouter du bouillon au besoin. Rectifier l’assaisonnement.

Réf. www.ricardocuisine.com