Petites nouvelles des Jardins de Tessa: 31 octobre 2005

1er et 3 novembre 2005

Bonjour toutes-tous!
Bienvenue à cette nouvelle édition des paniers d’hiver, qui commence avec cette livraison de début novembre!

Ah! Novembre!
Mois mal-aimé par plusieurs, avec son gris et son froid, avec tous les deuils à faire : les oiseaux, les feuilles, la chaleur, si humide et vide qu’on en vient à souhaiter la venue de la neige au plus vite, question de passer à autre chose neuf, de lumineux!
Sur la ferme, novembre c’est le début de la relâche, un temps de récupération, de recul, de planification aussi. Avec la nouvelle serre, il reste encore des cultures dont il faut prendre soin, mais c’est à une toute autre échelle que lorsqu’il y a des champs entiers à gérer. La belle grande équipe de l’été se disperse et il ne reste que quelques personnes pour assurer le fonctionnement de la ferme, la préparation des légumes pour les paniers et les livraisons à Montréal.

Le panier d’hiver, des réserves de soleil
Que le panier d’hiver soit un moyen de prendre contact avec la grande énergie qui a mené ces légumes à terme, un moyen de puiser à travers couleurs, saveurs et vitamines, la vitalité nécessaire pour traverser cet hiver avec plaisir et vigueur!!!

C’est le temps de l’année où l’entrepôt est rempli au ras bord des récoltes de la belle saison. Les paniers d’hiver fonctionnent un peu à l’inverse de ceux de l’été, en ce qu’ils sont généralement plus abondants et fournis au début des livraisons, et finissent la saison un peu moins débordants, tandis que l’entrepôt se vide peu à peu.

... et n’oubliez pas qu’on saute une semaine!
Rendez-vous le 15 - 17 novembre prochain!

LES COURGES D’HIVER
On dit «courges d’hiver». parce qu’elles se conservent parfois jusqu’au début de janvier, mais c’est bien à l’automne qu’on récolte un des légumes les plus populaires aux Jardins de Tessa. Elles se gardent bien grâce à leur peau coriace, dans un endroit frais, sec et bien ventilé (pas au frigo). Courge spaghetti, musquée (Butternut), potiron (Buttercup), citrouille à tarte et compagnie… leur saveur riche et sucrée est grandement appréciée, il suffit de savoir les apprêter.
Voici quelques trucs :

Courge d’hiver au four :
Une bonne façon de préparer les courges de toutes sortes, pour la plupart des recettes. Chauffer le four à 375ºF. Couper la courge en deux, et la vider à la cuiller des graines et des fibres qui les enveloppent. Appliquer une fine couche d’huile sur les surfaces ouvertes et placer sur une tôle à cuire, côté ouvert vers le bas. Cuire jusqu’à ce que la courge semble ridée, ramollie, et sur le point de s’effondrer, en général une trentaine de minutes. Le côté ouvert devrait être d’une belle couleur dorée. Placer à l’endroit sur un plat de service et assaisonner au goût de sel, poivre, beurre, crème sûre, etc… (MMMMM…!)
Ou encore, vous pouvez retirer la chair de sa coquille à la cuiller, en faire une purée assaisonnée à votre goût puis la remettre dans la coquille pour le service.
La courge ainsi cuite peut aussi servir pour faire des potage exquis ou des garnitures de tartes fabuleuses.

Courge à la marguerite
La courge peut aussi, une fois évidée. être coupée en rondelles en cuite à la vapeur pendant 20 à 40 minutes jusqu’à ce qu’elle soit tendre. La chair se détache alors facilement des morceaux de peau.

En cas de «dure à cuire»
Si une courge se moque de votre couteau et se révèle impossible à couper, il est possible de l’enfourner illico et de la faire cuire une demi-heure avant de la sortir du four pour la couper en moitié, l’évider et la retourner au four jusqu’à ce qu’elle soit bien cuite.

Galette de patates de Sébastien Laliberté
Une recette succulente d’un partenaire gourmet de la ferme!

4 patates moyennes, pelées
1 œuf battu
¼ de t. de lait
3 c. à soupe de chapelure
huile d’olive
sel au goût

Râper les patates avec une râpe ou un robot. Mélanger l’œuf, le lait et la chapelure. Répartir le tout également dans une poêle anti-adhésive préalablement huilée. Cuire à feu moyen avec le couvercle. Découvrir et retourner une fois la galette devenue consistante et dorée. Cuire quelques minutes de l’autre côté. Une suggestion : garnir comme une pâte à pizza de vos légumes préférés et faire gratiner. Voilà une originale et succulente pizza!