Petites nouvelles des Jardins de Tessa: 17 octobre 2005

Votre engagement... révolutionaire !
C’est une belle saison qui prend fin avec ce dernier panier « d"été ». Un grand merci pour votre engagement, pour votre choix de consommation qui soutient directement un changement radical dans les modes de production agricole, c’est-à-dire l’agriculture bio soutenue par la communauté !
Le succès d’un projet comme celui des Jardins de Tessa participe à créer un mouvement de prise de conscience face aux enjeux cruciaux liés à la consommation occidentale et à la santé de l’humain et du reste de « sa » planète. L’agriculture, si déterminante pour les civilisations humaines au cours des âges, et pourtant si occultée dans notre société industrialisée, reprend avec la réalisation d’un projet d’ASC le respect qui lui est dû.
Grâce à votre lien avec nous, des choses auparavant impossibles surviennent, et nous créons ensemble une solution à bien des maux de notre chère planète.
Et ce n’est qu’un début, parce que votre exemple agit comme un catalyseur qui fait réfléchir et invite à l’action tous et chacun autour de vous. C’est avec des alternatives conviviales et efficaces qu’on peut changer des habitudes de consommation, et qu’on peut donner à nos amis plus cyniques le goût de se bouger et de s’investir pour une transformation de ce qui les attriste.
Comme a dit Gandhi :
« Be the change that you want to see in the world » . - Sois le changement que tu veux voir dans le monde.
(...À la vitesse où fondent les glaciers, c’est pas un luxe de faire un peu de harangue activiste - ça nous fera pas de tort nous rayonner un peu.)

Une aubaine : le premier mesclun de la serre
Il était prévu pour le premier panier d’hiver, ce mélange de petites verdures appelé mesclun, mais l’automne avec sa belle chaleur lui a donné assez d’avance pour qu’il nous faille vous le récolter comme cadeau de fin de saison. Profitons-en car c’est une exception, les verdures de la serre étant strictement réservées aux paniers d’hiver.
Et attention, c’est pas du petit mélange hydroponique du supermarché : il contient une bonne dose de variétés plus corsées, comme la moutarde et la roquette, qui donneront saveur, vitamines et caractère à vos salades. Un authentique mesclun, quoi !

Délicieux céleri-rave, malgré les apparences
Le céleri-rave est une des cultures les plus difficiles à réussir, avec entre autres son cousin le céleri. Cette année, nous récoltons des céleri-raves qui ont une apparence extérieure parfaite, mais dont la chair, qui devrait être immaculée porte de petites veines brunes par endroits. Le tout serait dû à une déficience en calcium ou en bore, minéraux dont la disponibilité pour les plantes varie beaucoup en fonction de l’eau dans le sol, et est donc aussi dificile à contrôler que la pluie et le beau temps !
Cette légère carence entraîne donc l’apparition de petites lignes brunes dans la chair, qui ne changent rien au goût ni à la texture du légume. Vos maraîchers vous les offrent donc tout de même dans le panier de cette semaine, en se félicitant d’avoir des clients si sensés, qui savent reconnaître ce qui est bon de ce qui ne l’est pas et qui par conséquent ne laissent pas pourrir une récolte entière au champ pour des raisons purement esthétiques !

Crème de céleri-rave et de citrouille
Avec la saveur riche du céleri-rave et la douceur de la citrouille, voilà une soupe d’automne délectable …

1 oignon haché
huile d’olive
1 céleri-rave, pelé au petit couteau, en morceaux
1 petite citrouille évidée
1 c. à thé de gingembre frais râpé
¼ de c. à thé de muscade moulue
1c. à thé de thym séché
environ 8 t. de bouillon ou d’eau pure
lait ou yogourt au goût

Couper la citrouille en morceaux et faire cuire à la vapeur jusqu’à ce que le tout soit bien tendre. Laisser refroidir un peu avant d’enlever la peau à l’aide d’un petit couteau. Dans un gros chaudron, faire revenir l’oignon et le thym dans un peu d’huile à feu doux jusqu’à ce qu’ils ramollissent un peu. Mettre le bouillon, la citrouille, le thym, la muscade et le gingembre dans le chaudron avec les oignons sautés et proter à ébullition. Baisser le feu. Couvrir et laisser mijoter une dizaine de minutes (pas plus). Passer le tout au mélangeur, assaisonner de sel et poivre au goût et servir avec une touche de yogourt nature ou de lait dans chaque bol. Donne 4 à 6 portions.