Petites nouvelles des Jardins de Tessa, 11-12-13 août 2015

En cette période de l’été, ça travaille fort aux Jardins de Tessa. Y’a pas de quoi s’ennuyer; y’a d’la job en masse! L’équipe est légèrement débordée par le désherbage et les récoltes mais toujours aussi motivée! Si, par ailleurs, vous sentez l’envie de jardiner et de mettre les mains à la « terre »(!) sachez que votre aide sera la bienvenue et grandement appréciée. Vos fermiers vous invitent donc à venir aider l’équipe dans la semaine pour participer à la récolte des carottes, des patates ainsi qu’au désherbage des betteraves de conservation.

Seigle d’automne
Tout le long de sa croissance, Frédéric n’a cessé d’être ébloui par le contraste des couleurs entre le fond doré du seigle et le bleu du feuillage des poireaux dont il longeait la parcelle. Et de voir les épis se balancer aux vents sur leurs longues pailles offrait une image pittoresque qui a su charmer votre fermier! Cette semaine, Richard est venu battre toute la parcelle de seigle d'automne. La paille sera pressée par les oncles de Frédéric et utilisée cet automne comme ingrédient au compost. Les grains seront utilisés comme semences pour les engrais verts. Il devrait y en avoir suffisamment pour cet automne et pour l'an prochain.

Mildiou chez les patates
Le mildiou est une maladie causé par un champignon et elle évolue rapidement si les conditions lui sont favorables : pluie, humidité élevée et température se situant entre 12ºC et 25ºC… c’est notre été!! Comme le mildiou avait fortement attaqué le feuillage des patates, il fallait arrêter au plus vite son développement jusqu'aux tubercules (la maladie peut facilement détruire une récolte entière). Aurélien a patiemment brûlé le feuillage de celles-ci à l’aide du pyrodesherbeur, l'outil le plus radical pour contrer ce problème. Une heure par planche de 350m, c'est-à-dire en deuxième vitesse rampante sur le tracteur… par chance qu'il était équipé d'une radio et d'air climatisé! En tout, il aura brûlé le feuillage sur neuf planches de pommes de terre. Le rendement ainsi que la grosseur n'impressionneront personnes, mais il y en aura en masse pour les partenaires, simplement beaucoup moins pour la vente aux distributeurs. Enfin, vos fermiers sont bien heureux et soulagés d'avoir eu un peu de temps sec pour pouvoir en récolter suffisamment pour les paniers de cette semaine. Il est intéressant de savoir que la pomme de terre est originaire de la cordillère des Andes et que sa culture remonte à 8000 ans av. J-C. Elle fût introduite en Europe à la fin du 16e siècle avec la découverte de l’Amérique et est aujourd’hui l’un des aliments de base les plus consommés de l’humanité. Pour faire honneur à ce légume universel voici une recette simple, rapide et savoureuse :

Curry de pommes de terre au sésame
Pour 4 personnes

4 grosses pommes de terre
1 c. à soupe d’huile végétale
1 c. à café de graines de cumin
1 c. à café de graines de coriandre
2 c. à café de graines de moutarde
2 c. à soupe de graines de sésame
½ c. à café de curcuma en poudre
2 c. à café de zeste de citron finement râpé (bio si possible)
2 c. à soupe de jus de citron
Sel et poivre du moulin

Coupez les pommes de terre en morceaux. Faites-les cuire, à l’eau ou à la vapeur, jusqu’à ce qu’elles soient tendres. Dans une grande poêle à fond épais, faites chauffer l’huile à feu moyen, ajoutez les graines de cumin, de coriandre et de moutarde, puis faites-les revenir 1 min. en remuant constamment. Versez les graines de sésame, puis laissez cuire 1-2 min. en remuant, jusqu’à ce qu’elles soient dorées. Incorporez le curcuma, le piment, les pommes de terre, le zeste et le jus de citron, puis remuez jusqu’à ce que tout soit chaud.
Assaisonnez selon votre goût.

Réf. : Recettes végétariennes, éd. Larousse, collection esprit gourmand.