Petites nouvelles des Jardins de Tessa, 30 juin, 1er et 2 juillet 2015

Enfin du basilic!
Ça fait 2 semaines que nous regardons le basilic et que nous avons envie de vous en offrir dans le panier. Comme le basilic doit se récolter plutôt sec le jour précédent la livraison, nous avons du attendre cette semaine pour le récolter. Lorsque le basilic est récolté mouillé, les feuilles noircissent très rapidement. Vous en trouverez peut-être quelques-unes noircies dans votre bouquet, surtout dans le bas du plant ou quelques feuilles touchent à l’eau. C’est normal. Le basilic est une fine herbe difficile à conserver. Nous vous conseillons de l’utiliser ou de le transformer rapidement, dans les 2-3 jours qui viennent.

Le chou-rave, vous connaissez ?
Les petites boules vertes et/ou violettes qui se trouvent dans le panier cette semaine sont des choux-raves. C’est un légume de la famille des crucifères (choux) qui se laisse bien manger ainsi, cru. Vous n’avez qu’à le peler, le couper en bâtonnets et le savourer. Avec une sauce tzatziki, il est à son meilleur. On peut aussi le couper en petits morceaux et l’ajouter à une salade. C’est discret, différent et super bon!

Croûte, croutons, décrouter!
La semaine dernière je vous expliquais que notre sol à Stanbridge était un sol plutôt lourd et que lorsqu’il y avait de fortes pluies, la terre en surface devenait une croûte difficile à briser. À cause de cette croûte, Fred a dû recommencer le semis de carottes #2 car les petites plantules n’ont pas réussi à percer la terre. Rassurez-vous, à ce jour tout va bien, la reprise à bien sortie de terre et Fred à même réussi à pyrodésherber avant la levée.

L’ail pousse bien
La semaine passée, nous avons désherbé l’ail. Elle est magnifique à ce stade-ci et commence à avoir de beaux petits bulbes. Nous en profitons pendant que Gloria est là car deux mains de plus, c’est pratique et efficace.

Pain en couronne à la courgette
(C’est délicieux. Par contre, il ne se conserve pas très longtemps)

1 livre de courgettes, grossièrement râpées
Sel
500 g (1 ¼ lb) de farine
2 sachets de levure de boulanger
4 c. à soupe de parmesan fraîchement râpé
Poivre noir fraîchement moulu
2 c. à soupe d’huile d’olive
Eau tiède pour mélanger
Lait pour glacer
Graines de sésame pour garnir

Disposez les courgettes dans une passoire et saupoudrez-les légèrement de sel. Laissez dégorger 30 minutes, puis tamponnez pour sécher. Mélanger la farine, la levure et le parmesan, et assaisonnez de poivre noir. Incorporez l’huile, les courgettes et suffisamment d’eau tiède pour obtenir une belle pâte ferme. Travaillez la pâte sur une surface légèrement farinée jusqu’à ce qu’elle sot lisse, puis remettez-la dans le bol, couvrez-la de film plastique et laissez lever dans un endroit tiède. Pendant ce temps, graissez et farinez un moule à manqué (c’est-à-dire aux bords hauts) rond de 23 cm de diamètre. Préchauffez le four à 400. Une fois que la pâte a doublé de volume, sortez-la du bol, faites-la tomber et travailler-la un peu. Partagez-la en 8 boulettes. Roulez celles-ci et disposez-les dans le moule. Badigeonnez le dessus de lait et saupoudrez de graines de sésame. Laissez à nouveau lever, puis faites cuire au four 25 minutes, jusqu’à ce que le pain soit doré. Laissez un peu refroidir dans le moule, puis démoulez pour que le pain finisse de refroidir.

Réf. : La cuisine végétarienne, Éditions Manise, 1994, p. 218.

Salade de kale
Kale
Brocoli en petits bouquets (facultatif)
Graines de sésame grillées

Vinaigrette
Huile de graines de sésame rôties
Sauce tamari
Sirop d’érable
Vinaigre de cidre
Moutarde de Dijon

Bien laver et essorer le kale. Détacher les feuilles de la tige et les couper en petits morceaux. Ajouter les bouquets de brocolis si désiré et les graines de sésame. Mélanger au goût les ingrédients de la vinaigrette et ajouter à la salade. Savourez !