Petites nouvelles des Jardins de Tessa, 16-17-18 juin 2015

De la pluie, de la pluie et encore de la pluie…en semaine…
Une autre semaine pluvieuse s’annonce. Ouf, allons-nous réussir à déjouer Mère Nature cette fois? Vive la pluie, on en a besoin mais il y a des moments où elle doit céder sa place au soleil. Disons que des pluies constantes pendant plusieurs semaines c’est dur sur le désherbage et les maladies fongiques. Et, comme le dit Frédéric : « Les rares fenêtres de temps que nous avons pour sarcler tombent souvent les fins de semaine, moment où toute l’équipe est off». Il a donc pris son dimanche pm pour sarcler. Nous continuons à faire de notre mieux pour que les champs restent propres et somme toute, nous sommes satisfaits de la croissance des légumes jusqu’à maintenant. Et, malgré tout, notre super équipe garde le moral. Nous essaierons peut-être de faire une petite danse du soleil afin qu’il se pointe enfin…

Juteuses rabioles
Comment ne pas être juteuses après tant de précipitations ! Ces magnifiques petites boules blanches qui se trouvent dans votre panier cette semaine sont des rabioles (ou navets d’été ou navets blancs). Ils sont tellement bons qu’Arthur les mange comme des pommes et Antoine essaie de s’en mettre plein les poches lorsqu’il passe près des dits tubercules. Les rabioles fraîches n’ont pas besoin d’être pelées et peuvent être mangées crues. Miam, miam!

Pousses de tournesol
Les petites tiges à 2 feuilles qui se trouvent dans le panier cette semaine sont des poussent de tournesol. Il semblerait que celles-ci soit une source parfaite de protéines complètes. Elles contiennent de la vitamine A, B, D et E, du calcium, du fer, du magnésium, etc. Elles seraient même un expectorant naturel pour la congestion pulmonaire. Pour en savoir plus, il y a une multitude d’infos sur internet.
Pour bien les conserver, nous vous invitons à les immerger dans l’eau afin que les écales s’en détachent et ensuite il faut les essorer comme de la laitue. Elles se mangent en salade, sur des soupes, en sandwich ou tout simplement comme ça.

Erreur de recette à la rhubarbe la semaine passée
Où avais-je la tête lorsque j’ai transcrit cette recette ? Probablement dans les choux ou les patates mais visiblement pas dans la rhubarbe. En fait, il s’agissait non pas d’une recette de tarte mais bien d’une limonade, qui par ailleurs est excellente. Le plus surprenant c’est que le seul commentaire que j’ai eu sur la recette c’est que la tarte était excellente. Était-ce moquerie ?… Bref, ce qu’il faut corriger dans la recette c’est que dans un premier temps on doit porter l’eau et le sucre à ébullition, ensuite on ajoute la rhubarbe et on reporte à ébullition pendant 5 minutes. Ensuite on passe au tamis et on suit le reste de la recette. Et avec les restes de rhubarbe on peut se faire une compote.

Gâteau roulé à la rhubarbe
1/2 tasse de farine tout usage non blanchie
1 c. à soupe de sucre à glacer
4 œufs
½ tasse de sucre
1 c. à thé d’extrait de vanille
2 tasses de compote de rhubarbe (voir recette à Ricardo sur le web)
Glaçage
1 ½ tasse de crème 35%
3 c, à soupe de sucre
1 c. à thé d’extrait de vanille

Préchauffer le four à 375. Tapisser une plaque de cuisson de 43 x 30 cm de papier parchemin en le laissant dépasser sur 2 côtés. Bien beurrer le papier et les côtés non tapissés. Mélanger la farine et le sucre à glacer. Dans un autre bol, fouetter les œufs, le sucre et la vanille au batteur électrique jusqu’à ce que le mélange blanchisse, triple de volume et forme un ruban en retombant du fouet, soit environ 10 minutes. Tamiser le mélange de farine sur le mélange d’œufs et en l’incorporant délicatement, au fur et à mesure, en pliant à l’aide d’une spatule ou d’un fouet. Étaler la pâte sur la plaque. Cuire au four environ 10 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre du gâteau en ressorte propre. Le renverser sur un papier parchemin et couvrir d’un linge propre. Laisser refroidir à la température ambiante. Étaler la compote de rhubarbe sur le gâteau refroidi. Rouler le gâteau, à partir du côté le plus court, et le déposer sur un plat de service. Réfrigérer une heure ou jusqu’au moment de servir.
Pour le glaçage fouetter la crème, le sucre et la vanille au batteur électrique jusqu’à l’obtention de pics fermes. Étendre sur le gâteau.
Réf : www.ricardocuisine.com

LIVRAISON LES 23 ET 25 JUIN
Même si le 24 juin est un congé férié, il y aura tout de même livraison mardi le 23 et jeudi le 25 juin. Bonne St-Jean à tous et à toutes !