Petites nouvelles des Jardins de Tessa, 22 et 24 octobre 2013

Dernière livraison hebdomadaire
Cette semaine est la dernière livraison hebdomadaire. Les prochains paniers seront livrés aux 2 semaines à compter du 5 et 7 novembre. Les livraisons auront dorénavant lieu à l’intérieur des bâtiments. L’horaire reste le même. Consultez notre site web pour l’horaire des livraisons.

L’ail est planté, mission accomplie !
Nous avons profité de notre dernière semaine en gang et de deux journées de beau temps relatif pour mettre en terre nos précieux cailleux d’ail. Afin d’éviter de devoir acheter de l’ail et de risquer d’apporter de la maladie dans nos champs (l’achat de bulbes est très risqué point de vue maladie), nous avons utilisé nos propres semences, comme nous le faisons à chaque année. La différence est que cette année, après plantation, il ne nous reste pratiquement plus rien. Cette semaine sera donc la dernière semaine d’ail de l’année. Comme nous vous l’avons déjà mentionné, notre récolte d’ail cette saison a été plutôt décevante. Comme le dit Frédéric : « Je suis pas mal déçu. Après une récolte record en 2012 où le calibre et l’abondance était au rendez-vous, on s’attendait à mieux en 2013. » La faible récolte de cet été est probablement due au redoux de janvier. Cet automne, nous ne prendrons pas de chance et nous recouvrirons notre ail. Dans les semaines à venir, nous mettrons un paillis de paille pour recouvrir nos semences (de la paille de seigle que nous avons produit nous-mêmes cet été). Pour ce faire, nous emprunterons la machine de notre généreux ami pomiculteur Pierre Jobin. Nous avons déjà hâte de voir ce que ça donnera l’an prochain.

Un essai concluant, le tunnel
Comme certains d’entre vous le savez peut-être déjà, l’an passé, nous avons fait l’essai d’un tunnel dans nos champs pour la culture de tomates. Tanné d’avoir de la maladie récurrente de plus en plus tôt en saison (nous avons récoltés seulement 2 semaines dans nos tomates italiennes cette année), Frédéric a décidé de faire l’essai d’un tunnel pour comparer les rendements. La principale différence entre un tunnel et une serre est que le premier n’est pas chauffé, il est souvent plus petit, sa structure est simple, et il peut se monter-démonter facilement afin d’être déplacé d’une parcelle à l’autre. La première année de l’essai a été intéressante mais nous étions plus au stade d’observation, d’ajustements et de mises au point de la structure. Par contre, cette année, la différence entre les tomates à ciel ouvert et de tunnel a été marquée. Il faut bien comprendre que les tomates qui poussent dans le tunnel poussent en plein champ aussi, dans le même sol que les autres légumes. La différence c’est qu’elles sont recouvertes d’une toile de plastique. Cela les protège de la pluie, de la grêle et des vents violents, qui cassent et/ou blessent les plants et qui favorisent grandement l’entrée des dizaines de maladies possibles dans la tomate. On ouvre et ferme le tunnel surtout au printemps et à l’automne. En été, il reste ouvert 24h sur 24 à moins qu’on annonce un orage et des vents violents. C’est avec un petit pincement au cœur que nous avons démonté notre tunnel cette semaine. L’an prochain, nous en aurons probablement un deuxième pour y mettre nos tomates italiennes…

Radis melon d’eau
Ce sont les petites boules blanches et vertes qui se trouvent dans votre panier cette semaine. Vous comprendrez d’où vient son nom lorsque vous le trancherez. Sa chair est magnifique et peut être mangée crue, râpée en salade (avec une vinaigrette ou simplement avec du vinaigre ou du jus de citron). Il accompagne bien légumes, volaille, fruits de mer ou poisson. Cuit, le radis melon d’eau s’utilise comme le navet, notamment dans les potages. Il peut également être ajouté dans un plat sauté à la chinoise. Ce radis se conserve au frigo dans un sac en plastic, de préférence perforé.

Derniers départs
Cette semaine c’est Isabelle Lefebvre et Guillaume qui nous quitteront. Un gros merci à Isabelle pour une deuxième année de loyaux services comme responsable de paniers et livreuse et merci à Guillaume pour son bon moral et ses aptitudes avec la machinerie. On leur souhaite un bon hiver et un autre beau voyage.
Il ne restera plus que Jeffrey et Isabelle C., les courageux qui nous donnerons un coup de main avec les «paniers d’hiver ».

Joyeux Halloween !
Nous souhaitons à tous nos partenaires une merveilleuse Halloween. Pour des recettes avec les citrouilles à tarte, voir les éditions précédentes du petit journal et régalez-vous !!!