Petites nouvelles des Jardins de Tessa, 27 et 29 août 2013

Vive les oignons rouges
Comme nous en avons fait mention la semaine passée, nous avons entamé le processus de récolte des oignons. La semaine passée, le temps était idéal pour le séchage au champ mais cette semaine disons que le temps gris ralenti le processus. Pour les oignons jaunes ça semble aller car le collet n’est pas trop gros donc il finira par sécher et se refermer. Pour les oignons rouges, c’est différent. Le collet est très gros et il ne semble pas vouloir sécher ni se refermer. Cela signifie que nous ne pourrons pas conserver d’oignons rouges jusqu’en décembre. La beauté de la chose en ASC c’est que nous pouvons les passer avant décembre en oignons frais au lieu d’en mettre une grande partie au compost à l’automne. Vous aurez donc droit à de magnifiques oignons rouges frais pour quelques semaines encore. Miam!

Les patates ont la peau sensible
Vous trouverez de belles yukon gold dans votre panier cette semaine. Frédéric est très fier de ses pommes de terre cette année, particulièrement des yukon. Elles ont un super rendement, elles n’ont que très peu de gale commune sur la peau (genre de petite tache beige-brunâtre rugueuse) et très peu de cœur creux (que l’on retrouve généralement à l’intérieur des grosses pommes de terre). Frédéric ajoute : « Le plus impressionnant c’est leur goût. Wow, c’est bon les patates comme dit Mononc’ Serge ». Vous remarquerez que les tubercules sont quelque peu terreux. Leur peau étant encore très mince donc très fragile, nous ne pouvons pas encore les passer dans notre brosseuse. Cela arracherait quasiment toute la peau de nos belles patates. Quoi qu’il en soit, elles sont aussi tout simplement délicieuses.

Déjà la fin des melons et cantaloups
Et oui c’est la fin, déjà. Pour les cantaloups, nous sommes satisfaits des récoltes mais pour les melons d’eau nous sommes quelque peu découragés des dommages causés par les corneilles. C’est triste de constater les ravages au champ. Ce sont des centaines de melons qui sont perdus. Consolons-nous, ce n’est pas une perte totale. Vous avez pu goûter aux melons qui étaient tout simplement sublimes cette année. Et l’important c’est la qualité et non la quantité (quoi qu’on en aurait bien pris un peu plus…). La bonne nouvelle c’est que Frédéric est allé à une conférence au Vermont la semaine passée et d’autres producteurs ayant le même problème ont un truc qui fonctionne contre les corneilles mangeuses de melons. Il s’agit d’installer un genre de ruban iridescent dans les planches de melons et ça fait fuir les corneilles. À essayer l’an prochain…

De l’or en barre, les poivrons rouges!
Finalement, nous avons suffisamment de poivrons rouges pour vous titiller cette semaine. Un ou deux poivrons de couleur ce n’est pas la manne mais nous espérons que ce ne soit qu’un début. Le mûrissement n’est pas aussi rapide que l’an passé, qui était une saison exceptionnellement chaude et propice à la culture de poivrons rouges. De plus, nous devons avoir 300 poivrons prêts en même temps pour en mettre un seul par panier. Pas évident avec une température inégale comme cette année. Malgré tout, les plants sont chargés de fruits et nous avons bon espoir que vous en ayez un peu plus dans les semaines à venir.

Confit d’oignons rouges
2 oignons rouges
25 gr de beurre
3 cuil à soupe de sauce soja
2 cuil à soupe de miel
un peu de jus de citron

Éplucher et couper les oignons en rondelles. Faire fondre le beurre dans une casserole et y ajouter les rondelles d'oignons. Les laisser fondre pendant 10 minutes en retournant souvent. Ajouter la sauce soja, le miel et le citron. Mélanger et laisser caraméliser quelques minutes.

Réf: Recette de confit d'oignons rouges (www.lesfoodies.com)