Petites nouvelles des Jardins de Tessa: 10 octobre 2005

30 tonnes de patates !!!
C’est une bonne récolte qu’on a fini par pouvoir récolter. Une grande partie de ces pommes de terres seront vendues à des distributeurs. À l’exception d’une petite quatité de courges d’hiver, c’est notre seule culture de grand volume destinée aux distributeurs cette année.

Fin de saison généreuse
Notre cycle tire à sa fin, et les derniers légumes à être récoltés seront les céleris-raves et quelques poireaux cette semaine, suivis des choux et des rutabagas un peu plus tard.

On prépare l’ail pour pouvoir le planter d’ici la fin de la semaine. Il produira de petites racines avant l’hiver, et sera prêt à décoller en grand à la fonte des neiges.

La frénésie des marchés de fin de semaine vient de terminer, et vos maraîchers occupés seront bien heureux de souffler un peu lors de fins de semaines moins chargées...

Choux chinois
Le bok choy et le napa, qui sont les deux types de chou chinois les plus connus ici, sont souvent confondus, bien qu’étant assez différents.
Le bok choy est vendu en paquet d’une douzaine de feuilles et ressemble un peu en ceci à la bette-à-carde blanche, avec lui aussi une belle carde blanche, et une feuille d’un vert assez foncé.
Le chou napa, qui figure dans votre panier cette semaine, vient en « pomme de chou », et ressemble au premier abord à une grosse laitue romaine, d’un vert très pâle. Aussi appelé parfois « chou céleri », peut-être à cause de sa saveur délicate (?), il est utilisé principalement cuit ou mariné en Chine, tandis que les Occidentaux,fidèles à leurs habitudes, en ont créé allègrement des salades crues « à la chinoise ».
C’est à ce temps-ci de l’année qu’il est à son meilleur, fraîchement récolté.

Salade de chou napa « à la chinoise »!
Presqu’aussi chinoise que le pâté chinois, cette salade en vaut tout de même la peine!

1 pomme moyenne de chou napa
4 oignons verts, parties verte et blanche, tranchés
1 c. à thé de graines de céleri
¾ t. de yogourt nature
3 c. à table de vinaigre de riz
2 c. à table de tamari ou sauce soya
1 c. à table de gingembre frais râpé
1 gousse d’ail, écrasée
½ c. à thé de sel
Quelques gouttes de sauce Tabasco

Couper le chou en fines lanières en le tranchant sur la largeur avec un couteau affilé. Placer dans un grand bol. Ajouter les oignons et les graines de céleri. Brasser.
Dans un petit bol, mélanger ensemble le yogourt, le vinaigre, le tamari, le gingembre, l’ail, le sel et le Tabasco. Verser sur le chou et bien brasser. Réfrigérer au moins une demi-heure avant de servir.
Donne 4 portions.

(Traduit et adapté de Judy Gorman’s Vegetable Cookbook, MJF Books, New York, 1986, p. 215.)

Purée de céleri-rave et de pommes de terre
Ce mélange donne une purée succulente, qui peut être servie comme à-côté ou donner une nouvelle allure au traditionnel pâté chinois.

2 livres de patates à bouillir
1 céleri-rave, pelé
Sel et poivre frais
Environ ½ t. de lait, crème ou eau de cuisson, réchauffé
4 à 8 c. à table de beurre

Couper les légumes séparément en gros morceaux. Les mettre chacun dans un chaudron, couvrir d’eau, et ajouter ½ c. à thé de sel. Porter à ébullition puis baisser le feu et cuire jusqu’à tendreté (environ 15 minutes pour les patates et 10 minutes pour le céleri-rave). Drainer, en gardant le bouillon pour la purée ou pour faire une soupe. Passer le tout à la moulinette ou écraser à la main, en ajoutant le liquide de votre choix à la purée au fur et à mesure. Assaisonner de poivre et de sel et mélanger le beurre avec le tout.
Donne de 4 à 6 portions.