Petites nouvelles des Jardins de Tessa: 3 octobre 2005

Fin de saison
La saison tire à sa fin, et il ne reste plus que deux autres livraisons après celle-ci. Le dernier panier sera donc le 18 ou 20 octobre, dépendant votre groupe.

Merci pour la danse du soleil!
Sur la ferme, on se félicite du beau temps, et cette semaine en sera une magnifique, avec les couleurs automnales et le grand soleil! On se dépêche d’en finir avec la récolte des patates, et on espère avoir assez de temps pour pouvoir travailler les parcelles qui étaient en courges et en pommes de terres cet été, afin de pouvoir y semer en seigle d’automne à la dernière minute... (en passant, précisons fièrement qu’il s’agira de nos propres grains de seigle, récoltés cet été dans nos champs – une première!)

Un légume artistique
Si vous avez peine à identifier un légume vert à l’architecture pyramidale quasi-psychédélique, sachez qu’il s’agit d’un délicieux chou-fleur de la variété Veronica. S’il ne figure pas à votre panier cette semaine, c,est que vous faites partie du groupe qui en fera la découverte la semaine prochaine.

Courge Delicata farcie
Une recette de Frédéric, qui préfère, paraît-il, cette courge d’hiver à toutes les autres...

On coupe la Delicata en deux sur le sens de la longueur, on enlève à la cuiller les pépins et les fibres. On remplit les cavités d’un mélange improvisé de légumes râpés (oignon, carotte, ail, betteraves…), fines herbes, et chapelure, avec un œuf battu.

On garnit le tout de fromage râpé ou de noix hachées au goût, et on enfourne les courges ainsi farcies dans un four pré-chauffé à 350ºF, pour de 20 à 30 minutes. Certaines courges mettent plus de tempsà cuire; aussi assurez-vous qu’elles soient bien tendres à la fourchette avant de les sortit du four.

Une demi-courge équivaut à une portion, qui se mange tout rond, avec la peau.

Rutabagas en sauce aux pommes
Une recette festive inventée un jour de Thanksgiving au Vermont par le cook Bert Greene. Elle conjuque les ingrédients classiques de la décadence culinaire: beurre, crème, sucre et rhum. À votre santé!

1 pqt de rutabagas, pelés et coupés en cubes de ½ pouce
2 c. à table de beurre ramolli
½ t. de crème 35%
¾ t. de compote de pommes
Sel et poivre frais

Faire cuire les rutabagas dans l’eau bouillante salée jusqu’à ce qu’ils soient bien tendres, environ 30 minutes, puis égoutter.

Pré-chauffer le four à 350 F. Écraser les rutabagas dans un grand bol jusqu’à consistance plutôt uniforme. Continuer à mettre en purée en ajoutant le beurre et la crème jusqu’à ce que le tout soit le plus onctueux possible. Ajouter la compote de pommes en battant. Saler et poivrer au goût.

Transférer le tout dans un plat allant au four et faire cuire une quinzaine de minutes avant de servir.

Donne de 6 à 8 portions.

Compote de pommes décadente
au rhum et au citron

2 grosses pommes Cortland, pelées et tranchées
½ c. à thé de zeste de citron finement râpé
1/8 t. de succanat ou sucre brun
1/8 c. à thé de cannelle moulue
1 c. à table de rhum foncé
1 c. à table de beurre non-salé

Dans un chaudron moyen, placer les pommes, le zeste, le succanat et la cannelle, et faire cuire sur une feu moyen une trentaine de minutes, en remuant de temps en temps. Battre en une purée onctueuse, à laquelle on ajoutera le rhum et le beurre.
Donne environ ¾ de t.

(Traduit et adpaté de Greene, Bert, Greene on Greens, Workman Publishing, New York, 1984, p. 389.)