Petites nouvelles des Jardins de Tessa, 4 et 6 août 2012

Première grosse récolte de terminée !
Lundi 17h00, Frédéric et la gang sont revenus à la ferme avec les cinq dernières bennes d’oignons. Frédéric a mis une priorité sur cette culture en ce début de semaine car à notre grande joie, les météorologues nous annoncent de la pluie pour les trois prochains jours. Il était impératif de sortir les oignons du champ afin de les entreposer bien secs et éviter qu’ils ne pourrissent. Mission accomplie. Hourra!

Deux autres départs…
En ce début de mois de septembre et la reprise des cours à l’université, deux autres travailleuses nous ont quittés pour retourner aux études. Nous tenons à remercier chaleureusement Andrée-Anne et Marie-Line pour leur travail et leur assiduité cet été. Merci les filles et bonnes chances dans vos projets futurs.

La courge spaghetti, vous connaissez?
Le gros ballon jaune que vous trouverez dans votre panier cette semaine est une courge spaghetti. C’est une courge qui se conserve quelques semaines hors du réfrigérateur. Elle se cuisine comme du spaghetti. On peut la manger avec du pesto, de la sauce tomates, une béchamel agrémentée de champignons, bref, avec la sauce de notre choix. Pour la cuire, on la coupe en deux, on la place face coupée sur une plaque avec un léger filet d’eau, on la laisse cuire environ trente minutes à 350 et lorsque la chair se défait comme des spaghettis, la courge est prête. Ne pas la laisser trop longtemps sinon les spaghettis se transforment en gibelotte.

Courge spag façon Ricardo
J’ai mangé cette salade chez ma sœur et j’y vais de mémoire. Il semble que ce soit une recette originale de Ricardo.

1 courge spaghetti cuite et refroidie
Fromage feta
Amandes tranchées grillées
Olives vertes farcies
Tomates cerise coupées en deux
Persil (facultatif)
Huile d’olive
Fines herbes au goût

Défaire le feta en morceaux et le mettre avec la courge. Ajouter les amandes, les olives et les tomates. Mélanger le tout avec un peu d’huile d’olive et assaisonner au goût.

Soupe aux tomates

1 c. à soupe de beurre
2 gousses d’ail émincées
2 carottes coupées en tranches
Persil émincé au goût
10 tomates coupées en dés
Une pincée de sucre
1 c. à soupe de basilic
Sel et poivre au goût
Parmesan râpé

Chauffer le beurre et y faire revenir l’ail, les carottes et le persil. Ajouter les tomates et cuire une vingtaine de minutes. Ajouter le sucre, le basilic, le sel et le poivre. Cuire 5-10 minutes. Terminer avec le parmesan.
Pour la quantité de tomates il faut s’ajuster selon la grosseur des tomates et le jus qu’elles contiennent. Si la soupe vous semble trop épaisse, vous pouvez rajouter de l’eau ou encore un bouillon de votre choix.

Réf. : From Asparagus to zucchini, Madison Area C.S.A. Coalition, Jones Books, Madison, p.155.

Jus de tomates
Recette à Serge, un jardinier passionné.

Des tomates
Du sel et du sucre
Persil (facultatif)

Passer les tomates dans la machine qui enlève la peau et les graines et qui garde seulement le jus. Mettre dans un chaudron et y ajouter une égale quantité de sel et de sucre en très petite quantité et ajuster au goût. Faire bouillir le tout 20 minutes en brassant de temps à autre. Pour conserver le jus, on peut stériliser des pots Mason et y verser le jus bouillant. On ferme les pots et on attend que ça pop. J’ai eu du bon jus de tomates tout l’hiver de cette façon. C’est tellement mieux que du jus acheté. Bonne expérimentation.