Petites nouvelles des Jardins de Tessa, 28 et 30 juin 2011

La pluie et le beau temps
Nous avons profité du beau temps de la semaine passée pour ramasser des roches dans le champ de patates. C’était notre dernière chance de le faire car si nous avions attendus quelques jours de plus il aurait été trop tard, car nous aurions endommagé les plants au passage. De plus, nous voulions enlever la roche avant la pluie mais malgré des orages un peu partout, ici, la pluie s’est fait bien timide.

Dans le panier cette semaine
Vous trouverez des courgettes, du basilic, des betteraves, des rabioles (ou navets blancs, ou encore navets d’été), de la laitue, des fleurs d’ail et des concombres.

Préparer autrement
Pour changer un peu nos recettes de légumes, on peut tout simplement changer la façon dont on les coupe. Au lieu de trancher les courgettes en rondelles, par exemple, on peut les couper en juliennes: les bâtonnets très fins ne prennent peu de temps à cuire et ont fière allure dans les sautés et les soupes. On peut aussi prendre l’économe et couper de longues tranches très fines, comme quand on épluche… et les placer sur une pizza, dans une omelette, avec de la fleur d’ail hachée fin ou d’autres fines herbes de votre panier…

Idée-repas : du pesto, un goût de frais
Pour un repas vite préparé, on peut hacher du basilic et de la fleur d’ail (en y ajoutant un peu d’huile d’olive, pour que le mélange prenne la consistance d’une sauce) et servir ce pesto sur des pâtes, des pommes de terre à la vapeur, sur du poisson ou du poulet, et pourquoi pas pour remplacer la sauce tomate sur une pizza! On peut aussi mélanger le pesto à des légumes cuits vapeur. Il en rehausse admirablement le goût.

Découvrir la rabiole
On cultive la rabiole depuis plus de 4000 ans, en Europe et à l’est, jusqu’en Sibérie!
Au Japon, on la fait mariner dans du vinaigre de riz et du sucre, et on la sert comme des cornichons; en Allemagne elle est cuite comme de la choucroute et servie avec des saucisses; plus à l’ouest, en Irlande, on en fait une purée avec des pommes de terre et du lait… elle est délicieuse braisée au sirop d’érable ou au miel, mijotée dans un ragoût, un couscous ou même crue. Aux dires de Frédéric et Yoana, la rabiole gagne à être mangée crue, épluchée et coupée en bâtonnets tout simplement. « Son goût est si délicat que cuit on ne peut apprécier toute sa subtilité » de dire Yoana. La rabiole crue peut aussi remplacer le céleri râpé dans une rémoulade. Les feuilles, ou fanes, sont également délicieuses et nutritives, et peuvent être préparées comme des épinards. La rabiole contient du bêta carotène, du potassium, du calcium, du fer, de l’iode et du zinc, et des vitamines B6 et C.

Salade de betteraves crues
L’inspiration pour cette salade vient de la cuisine de l’Afrique du Nord. Même ceux qui prétendent ne pas aimer les betteraves se régaleront…

½ livre de betteraves
3 c. à soupe de jus d’orange
1 c. à soupe de jus de citron
1 c. à soupe d’huile d’olive
2 c. à soupe de fines herbes hachées (menthe, persil, fleurs d’ail, ciboulette ou un peu de tout…)
Sel, au goût
Feuilles de laitue pour servir
Râper les betteraves. Combiner les ingrédients pour la sauce, et ajouter aux betteraves. Servir la salade sur des feuilles de laitue.
Cette salade peut se préparer à l’avance; la sauce deviendra encore plus douce avec le jus des betteraves…
Source : http://www.nytimes.com/

La fleur d’ail vapeur : un pur délice!
Vos maraîchers préférés vous invitent à essayer cette façon simple de cuisiner la fleur d’ail. Il s’agit de la couper en petits morceaux d’environ 3 cm (on jette la partie qui se trouve après la fleur) et de faire cuire le tout à la vapeur jusqu’à ce que les morceaux ramollissent un peu mais pas trop. On met le tout dans notre assiette et on y jette une noix de beurre. Ensuite, on savoure…