Petites nouvelles des Jardins de Tessa, 16 et 18 novembre 2010

Belle récolte de choux de Bruxelle
Nous avons profité des magnifiques journées ensoleillées de la semaine dernière pour terminer notre dernière récolte de la saison soit celle des choux de Bruxelles. La récolte a été abondante et vous trouverez dans votre panier cette semaine un beau gros sac de ces petites merveilles. Savourez-les bien car c’est la dernière fois que vous en aurez dans vos paniers cette saison.

Topinambours
Les topinambours se mangent aussi bien crus que cuits. Il n’est pas nécessaire de les peler, il s’agit simplement de les brosser minutieusement. Si on les mange crus, il est bien de les arroser d’un liquide acide (avec un peu de jus de citron par exemple) si on les laisse à l’air un moment. Sinon, on les coupe en tranches et on les arrose d’un filet d’huile de tournesol. C’est délicieux! Si on veut les faire cuire au four, comme des pommes de terre, il est bien de vérifier la cuisson une fois de temps en temps car trop cuit, le topinambour devient mou et il perd sa saveur de noisette. Les topinambours cuits au four servi avec une noix de beurre sont succulents. Saviez-vous que le topinambour cru est une bonne source de fer ?

Le céleri-rave
Ce légume racine qui à une allure plutôt étrange (genre de petite boule avec des cratères) se mange également cru ou cuit. Cru, on peu le râper et le faire macérer dans une mayonnaise moutardée avec un peu d’huile et de jus de citron et le manger ainsi, en tartinade, sur du pain ou des craquelins. Cuit, il parfume agréablement les soupes et ragoûts. Il peu remplacer le céleri branches dans une recette mais comme sont goût est plus prononcé que celui du céleri, il faudra en mettre un peu moins.

Topinambours glacés
1 lb de topinambours
1 c. à thé de jus de citron
1 gros oignon émincé
3 c. à table de beurre
½ tasse de pacanes
1 c. à soupe de miel

Couper les topinambours en morceaux d’un demi-pouce environ et les faire tremper dans une eau citronnée. Pendant ce temps, faire bouillir de l’eau. Une fois que l’eau boue, y ajouter les topinambours et les oignons. Cuire 7 minutes. Égoutter dans une passoire et faire revenir dans le beurre, avec les pacanes et le miel. Cuire jusqu’à ce que les oignons deviennent dorés.

Source : Madison Area Community Supported Agriculture Coalition, From Asparagus to Zuchini, Jones Books, Madison Wisconsin, 2004, p. 91

Courges délicata farcies (2 farces)
Tout d’abord, rincer les courges, les couper en deux dans le sens de la longueur et retirer les graines. Dégager les graines des résidus de courge et les rincer. Les étendre sur une plaque allant au four, les parsemer de sel et cuire au four à 350°C (en les brassant une fois ou deux) jusqu’à ce qu’elles soient bien sèches. Dégustez!

Mettre les courges coupées sur une plaque (avec un peu d’eau dans le fond de la plaque pour une cuisson plus rapide) et cuire à 350°C, une demi-heure environ, ou jusqu’à ce qu’une fourchette pénètre facilement la chair.

Pendant ce temps, préparer une farce aux légumes à base de sauce tomate et y ajouter des noix de pins, des minis nouilles (à soupe par exemple) et gratiner le tout. Vous pouvez aussi opter pour la farce décadente bacon, crème 15% et chou vert. Couper le bacon en petits morceaux (suffisamment pour farcir le nombre de courges désiré), le faire revenir dans une poêle et enlever le surplus de gras à l’aide d’un essuie-tout. Couper le chou en petits cubes (juste ce qu’il faut pour farcir vos courges) le faire revenir dans la crème jusqu’à tendreté et ajouter le bacon à la toute fin. Farcir les courges et savourez lentement. Bon appétit!

Recette de Yoana