Petites nouvelles des Jardins de Tessa, 24 et 26 août 2010

Bonjour chers partenaires,
Comme vous le savez, l’un des buts de l’ASC (Agriculture Soutenue par la Communauté) est de rapprocher le consommateur de l’origine de ses aliments et des gens qui les cultivent. Ainsi, nous vous convions à la deuxième visite de ferme pour cette année 2010. Cette visite aura lieu le dimanche 12 septembre de 10h00 à 16h00. Vous êtes tous invités avec amis, enfants, cousins, famille, collègues, etc.
La récolte au programme est celle des cerises de terre. Comme le dit si bien Adrien « Ce qui est le fun quand on ramasse les cerises de terre c’est qu’on peut en manger !» Il y aura aussi une visite des champs en tracteur et un pique-nique au programme.
Apportez votre pique-nique, votre gourde d’eau et habillez vous en conséquence de la température. L’activité aura lieue beau temps mauvais temps.
C’est donc un rendez-vous à ne pas manquer le 12 septembre prochain! Les confirmations sont appréciées.
Au plaisir de vous y voir!

La grande rentrée
La rentrée scolaire approche à grands pas. Les enseignants sont déjà de retour afin de planifier l’année scolaire et les étudiants se préparent pour leur nouvelle année. Ici aussi, à la ferme, on sent la frénésie de la rentrée des classes. Plusieurs membres de notre équipe retournent sur les bancs d’école. Félicitation à Derek qui retourne sur les bancs d’école afin d’entreprendre un DEC en écologie. Merci à Adrien, le grand garçon de Frédéric, qui nous a donné un coup de pouce cet été afin de se mériter une belle année en option ski-étude pour sa première année au secondaire. Finalement, on souhaite aussi bonne chance à Marie-Line qui nous quitte afin de goûter à la vie universitaire.
Parlant de la grande rentrée, il faut aussi vous souligner que nous entrons actuellement des patates et des oignons en entrepôt en prévision des paniers d’hiver.

Rachel T. et ses idées de recettes avec ... la tomate!
Rondes, italiennes, ou cerises, elles sont maintenant très abondantes. Il faut désormais s’en rassasier et transformer nos surplus si surplus il y a afin de se régaler de ces excellents fruits bio et locaux plus tard dans l’année.

Ce que l’on peut cuisiner :

De la salsa :On en prépare une version crudivore pour l’apéro ou on mijote le traditionnel mélange de tomates, poivrons, oignons, ail, piment fort avec un peu de sel et du vinaigre (ou du jus de citron). Ceux qui aiment la coriandre aimeront en mettre un brin.
Une sauce tomate de base : ail revenue dans l’huile, tomates, fines herbes, sel et poivre.
Des tomates confites au four: on coupe les tomates en morceaux, on ajoute de l’ail, de l’huile, du romarin et on les fait rôtir au four. Idéal avec des oignons caramélisés pour un plat de pâtes.
On peu aussi faire de la ratatouille, de la soupe aux tomates, de la sauce à pizza, des tomates déshydratées, congelées, cannées, etc.

Saucisses Italiennes
Environ 8 bouts de saucisses
2 oignons coupés en petits morceaux
3 gousses d’ail hachées
1 poivron coupé en morceaux gros comme le pouce
2 t. de tomates fraîches pelées et épépinées et coupées en gros morceaux
1 feuille de laurier
½ t. de vin blanc pour déglacer (facultatif)
Huile d’olive
Sel, poivre noir du moulin et origan

Choisir une poêle ou une casserole avec un couvercle allant au four. Chauffer, verser un peu d’huile et faire revenir les oignons. Ajouter le poivron et l’ail. Déglacer avec le vin. Ajouter les tomates. Déposer la feuille de laurier et saupoudrer les épices. Remuer et apporter à ébullition. Incorporer les bouts de saucisses, couvrir avec le couvercle et laisser bouillir le temps de préchauffer le four à 350 °F. Lorsque le four est chaud, transférer le plat au four et le laisser 1 heure et demi.

Note : Idéal servi avec pommes de terres pilées ou avec du riz. Se prépare également à la mijoteuse. Pour se faire il suffit de faire saisir la viande dans la poêle, de faire revenir nos légumes et de placer le tout dans la mijoteuse avec les autres ingrédients. Le temps de cuisson est d’environ 5 heures à puissance élevée ou 8 heures à puissance modérée.

Recette maison de Rita Boutet