Petites nouvelles des Jardins de Tessa, 22 et 24 septembre 2009

Une belle récolte de courges d’hiver
Vite fait, bien fait, 42 bennes de belles courges Butternut ont été récoltées cette semaine, sous un soleil éclatant. Mises à l’abri illico dans l’entrepôt, ces précieuses courges serviront à faire potages, tartes, casseroles gratinées et autres délices de la saison froide pour nos partenaires des paniers d’hiver. C’est vraiment satisfaisant d’avoir accompli ce gros travail rapidement et sans tarder, grâce au bon travail de notre équipe et au renfort d’envoyés des Jardins de la Grelinette, ferme en ASC voisine et amie. Que demander de plus?
Eh bien, imaginez-vous donc qu’en plus, Fénix a pu passer la herse à disques le soir-même, et semer le seigle d’hiver qui prendra racines avant la neige et sera encore là au printemps pour protéger la terre et donner du fil à retordre aux mauvaises herbes. Ça, c’est une bonne journée.
Fred était ben content.

Un spécial ail et Tunisie inspiré d’un bon livre de biblio
Méchouia, poivrons et tomates grillés à l’ail
La méchouia est une salade dont tous les légumes sont grillés. Elle fait partie de la kémia, assortiment d’amuse-gueule servis à l’apéritif.

4 tomates rondes, ou 6 tomates italiennes
2 poivrons rouges, ou 1 rouge et un vert
4 gousses d’ail
1 citron (jus)
5 c. à soupe d’huile d’olive
Sel et poivre

Allumer le four en position gril.
Poser sur la grille tomates, poivrons et gousses d’ail en chemise (avec leur peau). Faire griller pendant 30 min en les tournant sur toutes leur faces. L’ail cuisant plus vite, le retirer au bout de 15 min. La peau des légumes doit être noire et l’intérieur, cuit. Bien surveiller : si les peaux noircissent trop vite, descendre la grille d’un cran.
Laisser le tout refroidir dans une assiette creuse recouverte d’une assiette creuse (ou d’un sac de plastique). On pèlera ensuite tomates et poivrons sans difficulté. L’ail sera débarrassé de sa peau.
Dans l’assiette, couper en tout petits morceaux, au moyen de deux couteaux (un dans chaque main, en les croisant), les poivrons, l’ail et les tomates avec leur jus (ses dernières s’écouleront un peu).
Assaisonner de jus de citron, de sel, de poivre et d’huile d’olive, mélanger et goûter.
Servir froid dans un petit saladier.

Courgettes à l’ail et au persil
Une salade qui peut être servie tiède ou froide. Une autre façon d’apprêter les courgettes.

4 petites courgettes
4 gousses d’ail
1 citron (jus)
4 c. à soupe d’huile d’olive
6 brins de persil plat
Sel, gros sel, poivre

Rincer les courgettes retirer les extrémités et les peler 1 bande sur 2. Dans une casserole, faire bouillir une bonne quantité d’eau avec les gousses d’ail en chemise (avec la peau). Quand l’eau bout, ajouter une petite poignée de gros sel et y plonger les courgettes.
Lorsque les courgettes ont cuites (10 à 15 min, un couteau pointu les transperce), les retirer à l’écumoire et les laisser égoutter sur un torchon, comme on le fait avec les asperges. Les couper ensuite en deux dans le sens de la longueur, puis en tronçons (7 cm) ou en rondelles et les poser dans une assiette.
Dans un bol, mettre la pulpe de l’ail cuit en pressant la gousse ou en soulevant la peau qui se détache toute seule. Ajouter le jus de citron, saler et poivrer. Bien délayer l’ail et le sel dans le citron, puis ajouter l’huile d’olive.
Verser ce mélange sur les courgettes et les parsemer de persil plat rincé, séché et grossièrement ciselé. Donne 2 portions

Tiré (et un peu adapté) de : Andrée Zana-Murat, De mère en fille, La cuisine juive tunisienne, Albin Michel, Paris, 1998, p.259 et 61.