Petites nouvelles des Jardins de Tessa, 28 et 30 juillet 2009

Chaleur et lumière
Ça y est, Yoana l’a dit, il est officiellement temps que les nuages se dissipent et que les champs reçoivent chaleur et lumière. Du soleil!
Ça prend du soleil pour le mûrissent des légumes-fruits comme les tomates, les poivrons, les aubergines, les melons et cantaloups...
Voici tout de même les premières carottes d’été, fraîchement récoltées de cette semaine, youpi!

Ouï-dires sur la bette-à-carde
La bette-à-carde, c’est la cousine de la betterave. Mais même si on la laissait en terre jusqu’au mois d’octobre, jamais elle ne produirait la grosse racine rouge et sucrée de cette dernière. Pour elle, ce sont les feuilles qu’on récolte.
Paraîtrait que les Européens, qui la connaissent bien, préfèrent toujours en retirer la carde, qui est la tige centrale, pour leur recettes. Elle est dans ce cas presque identique à l’épinard, demandant peut-être quelques minutes de cuisson supplémentaires. On la met dans des quiches, des potages, des sautés... Les cardes sont cuites en morceaux à l’eau salée, elles sont délicieuse de cette façon.
De ce côté de l’Atlantique, la tendance semble être à garder le légume entier. Alors on lave le tout, et on le fait cuire, à la casserole, à la vapeur ou au four avec un poisson, par exemple.
Bien que certains utilisent de jeunes feuilles de bette-à-carde pour relever de goût d’une salade, tout indique qu’il vaille mieux la faire cuire, afin de désactiver une partie de l’acide oxalique qu’elle contient, et qui peut nuire à l’absorption du calcium.
(on dit poirée en français de là-bas, swiss chard en anglais, et bietola en italien).
Gratinée en sauce béchamel, elle a tout pour plaire!

Simple casserole de fenouil et carottes
Une recette où se combinent des saveurs amies. Accompagne bien un plat de poisson.

2 bulbes de fenouil
4 grandes carottes
2 oignons moyens
2 c. à table de beurre ou d’huile d’olive
2 c. à table de feuilles de fenouil émincées
Sel et poivre frais au goût

Nettoyer les carottes avec une brosse à légumes à l’eau claire. Enlever les parties coriaces des bulbes de fenouil (la peau extérieure) et bien nettoyer. Peler les oignons. Trancher tous les légumes en fines lanières.
Faire fondre le beurre dans une grande casserole, à feu moyen. Y mettre les légumes et saler au goût. Faire revenir sans couvercle pour environ 5 minutes, en remuant de temps à autre. Couvrir, baisser le feu et laisser cuire encore 10-15 minutes, en remuant de temps à autre, jusqu’à ce que les carottes soient tendres. Poivrer au goût. Servir décoré de feuilles de fenouil émincées.

La sauce béchamel
Cette classique sauce accompagne bien tous les légumes cuits, et un peu de fromage sur le dessus transforme le tout en gratin, en un tour de main.

2 tasses de lait (ou lait de soya ou bouillon)
3 ½ c. à soupe de beurre (ou huile d’olive)
3 ½ c. à soupe de farine
Sel et poivre frais
Noix de muscade râpée ou en poudre

Dans un petit chaudron, préparer le roux : faire fondre le beurre à feu moyen, ajouter la farine et remuer constamment pendant 2 minutes. Dans un autre chaudron, faire réchauffer le lait à part. Ajouter tout le lait d’un coup, et mélanger au fouet jusqu’à ce que le mélange épaississe. Continuer à remuer jusqu’à ce que la sauce se mette à bouillir. Placer le chaudron sur un feu très doux ou dans un bain-marie afin d’éviter qu’elle ne colle au fond. Faire cuire de 25 à 30 minutes, en remuant de temps à autre à la cuiller de bois (passer sur tout le fond et les côtés). Assaisonner de sel, poivre et muscade au goût.

Oyez Oyez! Gens du Café Touski!

Un petit détail important concernant le fonctionnement de votre point de chute : apportez vos propres sacs, mettez-y le contenu de votre panier et laissez les boîtes sur place.
Merci!