Petites nouvelles des Jardins de Tessa, 16 et 18 décembre 2008

Des souhaits pour les Fêtes
« On va leur souhaiter Joyeux Noël, même si c’est pas politically correct! »
... et Joyeux Solstice d’hiver, Joyeuse Hanukkah, joyeuses célébrations, joyeuses vacances, bref, peu importe sous quelle forme, on vous souhaite une Joie véritable, profondément nourrissante, pour cette période aux nuits les plus longues de l’année.
Comme on le fait déjà ensemble dans nos choix de consommation, utilisons la flamme claire de la conscience, l’abondance réelle de la simplicité, le rayonnement de notre amour pour notre planète et la vie qui l’habite, utilisons ces atouts précieux pour nous nourrir de sens, pour nous réjouir, et faire prospérer ce qui nous tient le plus à cœur.

Courges poivrée et Butternut... pour 2008
Les deux belles courges du panier seront parfaites pour des repas festifs... avant 2009! En effet , on en a déjà parlé, elles ont un peu gelé au champ avant la récolte, alors elles se conservent beaucoup moins longtemps que d’accoutumée, surtout la poivrée. Il s’agit donc d’utiliser leur chair sublime dans une des multiples recettes possible, bientôt (sans quoi elles s’auto-détruiront!) Ou encore, on la cuit et on la congèle pour un atout rapide et pratique plus tard (ça s’ajoute bien à un bon bouillon, un bloc de purée de courge congelée, et ça donne un potage délicieux en une dizaine de minutes... le temps que ça fonde...).

Nos betteraves
Les betteraves ont besoin d’une petite toilette. Il faut, en fait, en retirer le collet comme à l’habitude. C’est juste que cette fois-ci, les feuilles qui restent au collet ont noirci un peu. Alors on les retire avant la cuisson, tout simplement. De conclure Fred, confiant : « elles sont très bonnes, c’est nos betteraves .»
Halva de courge sucrée
Confectionné sans sucre, ce dessert indien délectable peut être fait à partir de courge Butternut ou Buttercup, de citrouille ou de patate sucrée.

2 ½ t. de courge sucrée orange, pelée, évidée et râpée (environ 1 Butternut moyenne)
2 t. de lait ou lait de soya, de riz ou autre
½ t. de raisins secs
½ t. d’amandes blanchies, ou entières, ou pacanes
4 c. à table de ghee (beurre clarifié) ou beurre
1 c. à thé de cardamome moulue
15 à 20 morceaux de safran
Sirop d’érable ou sirop de riz (facultatif)

Pré-chauffer le four à 400° F.
Dans le mélangeur, moudre les noix en une fine poudre. Râper la courge. Faire revenir la courge dans 2 c. à thé de ghee ou beurre, juste assez pour bien l’enrober. Ajouter le lait et les raisins sec.
Graisser légèrement un moule à cuisson de 8po x 8po ou une poêle en fonte, et y transférer la mélange. Couvrir et mettre au four de 40 à 55 minutes, ou jusqu’à ce que tout le lait soit absorbé. S’il le faut, retirer le couvercle pour les 10 dernières minutes afin de permettre au lait qui pourrait rester de s’évaporer. Lorsque tout le lait est bien absorbé, ajouter le reste du ghee, les noix moulues, la cardamome et le safran et bien mélanger. Re-presser le tout dans le moule. Napper de sirop d’érable ou de sirop de riz si désiré, couper en morceaux et servir.
Donne 2 à 3 portions.

Traduit de Amadea Morningstar, The Ayurvedic Cookbook, Lotus Press, 1995, p.245.

Prochain panier : 3 et 5 février 2009
Exceptionnellement, nous ferons relâche pour le mois de janvier, question de prendre soin de notre petite famille.
Nous reviendrons à Montréal début février, après un congé bien mérité : « on a ben hâte d’en profiter! », de dire notre maraîcher enthousiaste.

Vous aimeriez mettre nos rendez-vous dans votre nouveau calendrier 2009?

Une liste des dates de livraison figure maintenant sur le site internet de la ferme.