Petites nouvelles des Jardins de Tessa, 9 et 11 septembre 2008

Cerises de terre, gracieuse contribution des partenaires
Les petites lanternes chinoises dorées du panier de cette semaine, les cerises de terre, ont été cueillies par des partenaires venus à la ferme dimanche passé. Malgré le temps plutôt gris, nous avons été épargnés par la pluie et on a réussi à bien profiter de cette journée ensemble.
Merci de tout coeur à celles et ceux qui ceux venu-e-s, remplis de courage et de bonne humeur!

Melon melon...
Voici le dernier cantaloup de la saison, accompagné de son cousin le melon d’eau, dont les récoltes commencent et s’avèrent fort réussies. Contrairement au cantaloup, qui a pris un peu moins de sucre qu’à l’habitude cette année, le melon d’eau a vraiment su tirer parti des dernières semaines de soleil abondant, et en a concentré l’énergie dans sa chair délicieusement sucrée.

Les carottes d’été : une maraîchère ravie
On est bien fiers de notre premier essai officiel avec la culture des carottes d’été. En voici les dernières de la saison dans le panier de cette semaine (remarquons qu’elles ont encore grossi!). Après ça, il faudra attendre un peu, mais il y en aura dans chacun des paniers d’hiver, que nous nous procurons auprès de producteurs bio spécialisés dans cette culture exigeante. Et on pense refaire l’expérience l’année prochaine pour les paniers d’été (une culture de plus à planifier!)
En tout cas, notre maraîchère enthousiaste célèbre avec raison cette belle réussite.
Elle dit elle-même qu’elle en jubile, encore plus: “À chaque fois que j’en mange, c’est le septième ciel!”. Venant d’une experte en matière de légumes, c’est pas peu dire.

Transformer le monde
Les inscriptions pour les paniers d’hiver vont bon train, déjà! C’est vraiment enthousismant et bien sûr rassurant pour les maraîchers: aussi on voudrait exprimer notre appréciation et gratitude pour cet engagement des partenaires envers la ferme. Ceci témoigne d’une attitude de consommation vraiment particulière, qui de l’humble avis de la rédactrice est en train de transformer le monde. Le soutien financier collectif de la ferme par les personnes qu’elle nourrit est un des principes de base de l’Agriculture soutenue par la communauté (ASC), et offre une possibilité de modes de production et de consommation radicalement différente du modèle industrialisé. Youpi! Et ça ne fait que commencer, qui sait ce qu’on va créer ensemble…

Sauce tomate de base
Faite maison, cette sauce n’a rien à voir avec les conserves du commerce.

4 c. à table de beurre ou huile d’olive
1 oignon moyen, finement haché
1 gousse d’ail émincée, ou plus au goût.
1 branche de céleri, hachée finement
4 grosses tomates bien mûres, pelées et épépinées et grossièrement hachées
1 c. à thé de basilic frais haché, ou ½ c. à thé séché
1 c. à thé d’origan frais haché, ou ¼ de c. à thé séché
Pincée de thym
½ à 1 c. à thé de succanat ou sucre (facultatif)
¼ c. à thé de zeste d’orange râpé fin
Sel et poivre frais

Faire fondre le beurre ou réchauffer l’huile dans un chaudron moyen, sur un feu moyen-doux. Ajouter l’oignon et cuire une minute. Ajouter l’ail et le céleri, et cuire 4 minutes. Ajouter ensuite les tomates, le basilic, l’origan, le thym, le sucre et le zeste d’orange. Cuire à découvert en remuant de temps en temps, jusqu’à une consistance épaisse, environ 45 minutes. Assaisonner de sel et poivre au goût.
Pour plus de caractère, laissez aller votre fantaisie : morceaux d’olives, poivrons ou champignons sautés et compagnie feront des ajouts délectables. On peut aussi y ajouter du tofu émietté ou encore de la viande hachée cuite préalablement, pour une sauce plus nourrissante.

Donne environ 1 à 2 tasses de sauce.