Petites nouvelles des Jardins de Tessa, 26 et 28 août 2008

« Le soleil fait vraiment du bien », de dire notre maraîcher content. Ça fait du bien au moral, parce que travailler toute la journée dans la flotte, c’est pas comme être sous un soleil radieux, n’est-ce pas. Et aussi, bien sûr, le soleil de cette semaine a beaucoup contribué au processus de mûrissement chez les légumes-fruits. C’est une autre belle année pour les cantaloups et melons, quelle bénédiction d’être assez au sud pour pouvoir nous offrir ces fruits sucrés et parfumés, au Québec! Avec le temps secs et ensoleillé, les queues des oignons qu’on avait sortis de la terre mais laissés en plein champs ont bien séché, on pourra en couper les feuilles et les engranger, bien à l’abri, pour les paniers d’hiver.

Heureux, qui, tel la fourmi, voit venir l’hiver d’avance...
Eh oui, l’hiver. N’ayant pas chanté tout l’été, les maraîchers bien avisés y pensent, et préparent maintenant plusieurs récoltes de façon spéciale afin qu’elles se puissent être conservées plus longtemps, pour être écoulées tranquillement jusqu’au printemps prochain. Les patates, par exemple. L’indispensable Fénix en a fauché tout le feuillage cette semaine, ce qui fait que seules les racines et les tubercules subsistent maintenant. On les laisse dans le sol comme ça, ce qui fait que la peau de la pomme de terre épaissit, et la chair devient un peu plus compacte, plus amidonnée, en bref plus stable avant sa récolte.

Paniers d'hiver
Souhaiterez-vous continuer à profiter des récoltes de cette saison au cours de l’hiver ? L’info et tout ce qu’il faut pour réserver votre part des paniers d’hiver est déjà disponible sur le site internet de la ferme ainsi qu’aux points de chute. Comme il s’agit d’une dépense substantielle puisqu’on règle pour la totalité de la saison dès le début, mieux vaut prévoir d’avance, comme la fourmi...

Et, mine de rien, vous remarquerez en regardant l’horaire des paniers d’hiver, qu’une relâche est prévue pour tout le mois de janvier, une première historique. C’est qu’il y aura un petit bébé à accueillir dans l’heureuse famille de nos maraîchers bien-aimés... (oui oui ! un vrai bébé !)

Chou de Savoie, la version chic
Avec ses feuilles vigoureusement frisées et le vert foncé ses feuilles externes, voici un chou qui se distingue du chou pommé commun. Il s’agit du choix le plus savoureux et spectaculaire pour la fameuse recette des cigares au chou. Pour celles et ceux que l’aventure tente, tout bon livre de recette classique décrit le processus de base pour la confection, simple mais un peu fastidieuse, des cigares au chou. La recette ci-contre sert à merveille de farce pour 8 cigares, avec l’ajout d’un petit cube de Gorgonzola ou de Roquefort à l’intérieur de chaque cigare, pour un chic plat de cigares farcis au chou et au Bleu.

Chou à la crème aux baies de genévrier
Les baies de genévrier agrémentent le chou d’une façon vraiment unique. Dans cette recette, la crème se marie avec les jus de cuisson pour faire une sauce claire. Servir avec des nouilles aux oeufs, des soba ou du sarrasin rôti (kasha).

1 petit chou de Savoie, ou l’intérieur d’un gros, après avoir retiré les feuilles externes pour faire des cigares
Sel et poivre frais
1 ½ c. à table de beurre
1 oignon ou un poireau, émincé finement
10 baies de genévrier, grossièrement écrasées dans un mortier
1/3 t. de crème

Trancher le chou en quartiers, en retirer le coeur, et couper en rubans larges ou en carrés. Faire bouillir dans de l’eau bien salée pour une dizaine de minutes. Verser dans une passoire, rincer à l’eau froide et exprimer l’eau en pressant avec les mains.
Faire fondre le beurre dans une grande poêle. Ajouter l’oignon, les baies de genévrier, ainsi que 1 cuiller à table d’eau. Faire cuire à feu moyen jusqu’à ce que L’oignon soit bien tendre et translucide (environ 5 minutes), puis ajouter le chou et la crème. Goûter au chou et ajouter du sel au besoin. Couvrir la casserole et laisser mijoter à feu doux pour 10 minutes. Vérifier l’assaisonnement à nouveau, poivrer au goût. Donne de 4 à 6 portions.
Traduit et adapté de : Deborah Madison Vegetarian Cooking for Everyone, , Broadway Books, p.348.

Activité à la ferme, dimanche le 7 septembre ...

Rencontrons-nous pour profiter de l’ABONDANCE des récoltes, des couleurs, du bon monde, pour déguster des cerises de terre (et prêter main forte à leur récolte, bien sûr...)