Petites nouvelles des Jardins de Tessa, 5 et 7 août 2008

Mission accomplie : l’ail est à l’abri!
On a réussit un tour de force mardi passé : terminer la récolte d’ail avant d’être dans la flotte. À notre soulagement et satisfaction, tout est bien accroché au sec, et ceci grâce au bon travail de notre équipe et des personnes qui se sont jointes à nous pour les besoins de la cause. Merci !
On est aussi parvenus à compléter enfin les dernières transplantations de choux et brocolis. Alors qu’il pleuve, maintenant. Quoiqu’on ne sera pas déçus de pouvoir nous remettre au sarclage lorsque les champs seront moins détrempés...

Du brocoli frais
Il est bon de profiter du brocoli au début de la semaine, tandis qu’il est à son meilleur. Comme on ne fait pas du brocoli à échelle industrielle aux Jardins de Tessa, on n’a pas la machine à glace qui le refroidirait immédiatement après la récolte, augmentant par là de façon importante sa durée de conservation. « C’est pas un brocoli pour mettre sur les tablettes », de dire Frédéric. À vrai dire, en y goûtant, on comprend tout de suite qu’il s’agit de bien autre chose que du brocoli de super-marché! Suffit de le manger tout droit sorti du champ!!!

À propos du persil...
« Il y a plusieurs façons de porter les bienfaits du persil à la table. Le plus facile est d’en émincer une demi-tasse et de l’ajouter à n’importe quelle salade mixte, salade de chou ou salade de patates. Le taboulé, ce mets froid fait de blé de bulghur, est vert de persil, et les salades aux œufs ou au thon peuvent en être bien garnies. Les simples sauces blanches sont toujours meilleures avec du persil. Ajouter du beurre doux et du persil et cerfeuil (ou basilic) hachés à du riz cuit nature, et bien assaisonner de poivre et de fromage Parmesan. Une garniture de poivrons rouges et d’amandes effilées confère un air festif à ce plat facile à préparer. Je parsème généreusement presque chaque soupe avec du persil juste avant de servir. »

Traduit de : Lima, Patrick, The Harrowsmith Illustrated Book of Herbs, Camden House, 1986, p.71.

Sauce persillade
On épaissit une simple vinaigrette d’huile d’olive et de jus de citron avec un œuf cuit dur écrasé et tout plein de persil frais, émincé. Cette sauce verte se sert bien avec des viandes froides, tout spécialement de l’agneau, ainsi qu’avec des légumes vapeur comme le chou-fleur, les haricots verts, ou encore avec des légumineuses. On peut aussi en ajouter une cuillérée ou deux à une soupe.

Un taboulé au millet
Bien qu’on utilise traditionnellement du blé concassé pour le taboulé, on peut aussi utiliser du millet cuit, ce qui donne un mélange intéressant et permet d’introduire en douceur ce grain léger et doux.

Vinaigrette à la moutarde
Utilisez cette vinaigrette onctueuse et robuste sur des plats chauds ou tièdes comme des choux-fleurs ou brocolis vapeur, des haricots ou des pommes de terre, par exemple.

2 c. à table de vinaigre de vin rouge vieilli, de vinaigre de sherry ou de jus de citron frais
2 échalotes, finement émincées
1 gousse d’ail émincée
Sel et poivre frais
1 c. à table de moutarde de Dijon
2 c. à table de crème fraîche ou de crème sûre
1/3 t. d’huile d’olive de bonne qualité
2 c. à table de ciboulette émincée
1 c. à table de persil haché
3 c. à table de câpres, rincés

Combiner le vinaigre, les échalotes, l’ail et ¼ de c. à thé de sel dans un petit bol. Laisser reposer 15 minutes, puis fouetter vigoureusement en ajoutant la moutarde la crème, et l’huile jusqu’à ce que le tout soit onctueux et consistant. Y moudre un peu de poivre, puis ajouter les herbes et les câpres. Goûter et ajuster les assaisonnements au besoin. Donne environ ½ tasse.

Fête Bio Paysanne à la TOHU

Ce vendredi 8 août (de 12h à 20h) et samedi et dimanche 9 et 10 août (de 10h à 17h).
2345, rue Jarry Est (angle Iberville)
Un beau rendez-vous pour qui s’intéresse au biologique et à l’environnemental. Kiosques, ateliers, conférences, spectacles, fermette, chalet écologique, dégustations...
plus d’info : www.tohu