Petites nouvelles des Jardins de Tessa, 22 et 24 juillet 2008

Abondantes récoltes
On entre dans la période où les récoltes abondent; chaque jour il y a des légumes à récolter et à préparer sans attendre. On a réussi à terminer le désherbage qui restait, et comme ça on aura plus de temps à consacrer aux récoltes minutieuses qui commencent, comme celle des « petites fèves ». De dire notre maraîcher, presque avec résignation, « on va essayer de ramasser les fèves patiemment, comme des moines… ». Certain aiment le travail méditatif, d’autres préfèrent abattre des tâches énergiquement. Quoiqu’il en soit, il faut bien que petites fèves se cueillent, et ils seront sans doute dans le panier de la semaine prochaine, ces délicieux haricots qui demandent presque une dévotion spirituelle aux cueilleurs…

Comme on récolte beaucoup dans les champs, on passe évidemment beaucoup de temps à préparer les légumes. Il faut les nettoyer sommairement, certains ont besoin d’être refroidis rapidement après la récolte, on les met en paquets, et ainsi de suite. Les oignons, les carottes, les légumes feuilles, chacun a sa particularité.

Des carottes… on capote!!!

Enfin, Frédéric a pris son courage à deux mains et a décidé de semer des carottes cette année, une grande première aux Jardins de Tessa. N’étant pas équipé pour produire ce légume, il craignait les longues heures de désherbage et redoutait les chevreuils qui en raffolent. Mais avec la vaillante et patiente équipe que nous avons cette année, nous sommes venus à bout des mauvaises herbes et voilà, les carottes arrivent dans votre panier cette semaine. Frédéric en est très heureux et Yoana elle, jubile: « Je suis super contente que l’expérience ait bien fonctionné car ça fait des années que nos partenaires nous demandent de la carotte fraîche et là, la voilà. En plus, elle est super belle est surtout excellente. Je capote, j’ai vraiment hâte d’avoir les commentaires de nos partenaires. Cette belle réussite encouragera sûrement Frédéric à renouveler l’expérience l’an prochain. N’hésitez pas à l’encourager en ce sens… »

Concombres farcis, fromage à la crème et cari
Une farce élégante et savoureuse, qui fait du concombre un hors-d’œuvre nourrissant.

3 gros concombres, pelés
1 pqt de fromage à la crème, température de la pièce
3 c. à table de jus de citron
1 c. à thé de cari
¼ c. à thé de sel

Trancher les concombres en moitiés dans le sens de la longueur, et retirer les graines avec une cuiller en métal. Trancher les bouts.
Dans un bol à mélanger, battre le fromage à la crème et le jus de citron jusqu’à l’obtention d’une texture onctueuse. Ajouter le cari et le sel, et bien mélanger. Farcir les moitiés de concombre de ce mélange à la cuiller ou à la douille, et réfrigérateur jusqu’à ce que le fromage ait pris fermement. Couper chaque moitié de concombre en tranches de 2 pouces de large.
Donne environ 8 portions

Traduit et adapté de: Judy Gorman’s Vegetable Cookbook,MJF Books, New York, 1986, p.131.

À propos du fenouil…

Ah, le fenouil! On en a planté beaucoup au printemps, et voilà qu’il donne de belles récoltes. Il s’agit de savoir en tirer parti en l’apprêtant avec goût… Voici les trucs de l’encyclopédie à son sujet :

« Le cuire le moins longtemps possible pour éviter la perte de saveur. Le fenouil est délicieux avec de la crème ou du yogourt. Cru, il peut être coupé en tranches, en lamelles ou en bâtonnets, et être incorporé aux salades. Blanchi, il peut être braisé, sauté avec d’autres légumes ou seul. On l’apprêter à la crème, au gratin ou grillé et servi avec du citron. Il accompagne légumes, légumineuses, lapin, porc agneau, bœuf, fruits de mer et poisson. (…) Les feuilles sont traditionnellement associées au poisson, mais elles peuvent également s’utiliser comme herbe dans plusieurs autres mets. »

(Encyclopédie visuelle des aliments, Québec/Amérique, p.111.)