Petites nouvelles des Jardins de Tessa, 1er et 3 juillet 2008

Ben là on y est, c’est l’été.
On a de la bonne chaleur, et toutes les cultures en profitent. Nous aussi d’ailleurs, on en profite, et on se dépêche d’accomplir toutes les tâches retardées par les ondées fréquentes et abondantes des dernières semaines. On a enfin réussi à drageonner les tomates (les tailler, pour diriger leur énergie vers la production de tomates plutôt que de feuilles), et on espère pouvoir les tuteurer cette semaine.
Les récoltes prennent déjà de l’ampleur, et cette semaine est la dernière ou nous complétons avec des tomates de serre (après ça, on va attendre que les tomates de champ soient mûres).

Alors, cette semaine, on a de la laitue, des échalotes, des betteraves, de la fleur d’ail, des courgettes, des épinards, du basilic pour aller avec les tomates…

Betteraves estivales
Les betteraves d’été sont vraiment différentes de celles dites « d’hiver », que l’on récolte à l’automne pour conserver tout l’hiver. Tout d’abord, elles portent leurs feuilles fraîches, qu’on appelle aussi fanes. Remplies de bienfaits nutritifs, elles sont délicieuses, et donnent le meilleur d’elles-mêmes lorsqu’elles sont très fraîches. Il vaut la peine de leur donner un emballage avant de les mettre au frigo, afin d’éviter qu’elles ne se flétrissent, et bien sûr de les utiliser sans trop tarder. Avec les fanes de betteraves comme celles des rabioles d’ailleurs, on fait des potages d’été magnifiques. Un peu d’oignon revenu dans du beurre, un bon bouillon pour cuire les fanes, on passe le tout au mélangeur et on sert avec une touche de crème, de lait ou de yogourt dans chaque bol.
Quant aux betteraves, c’est déjà plus familier…

Betteraves 5 minutes
Râpées, les betteraves cuisent rapidement. Peut-être pas en 5 minutes, mais 8 à 10 minutes tout au plus suffisent. La même méthode peut être employée avec les autres légumes racines.

4 betteraves moyennes
1 c. à table de beurre
Sel et poivre frais
Jus de citron ou vinaigre au goût
2 c. à table de persil, estragon, aneth ou autre, émincé

Râper les betteraves grossièrement. Faire fondre le beurre dans une poêle, ajouter les betteraves et assaisonner de sel et poivre. Brasser. Ajouter ¼ de tasse d’eau, couvrir et laisser cuire à feu moyen jusqu’à ce que les betteraves soient tendres. Retirer le couvercle et monter le feu pour évaporer tout excès d’eau. Goûter pour vérifier le sel, et asperger de quelques gouttes de jus de citron ou de vinaigre (le vinaigre balsamique ou de vin rouge conviennent bien), et mélanger avec les fines herbes. Pour une couleur extravagante, y mélanger une cuiller à table de yogourt ou de crème sûre, qui sont toujours de bon compagnons pour les betteraves.

Verts de betterave à la juive (Ashkenazi)
Pour préparer simplement les fanes de betteraves : bien les laver, égoutter et trancher grossièrement. Cuire à la vapeur sans ajouter d’eau dans une casserole avec le couvercle pendant environ 5 minutes. Égoutter et mélanger avec du beurre, ou 2 c. à table d’huile d’olive dans laquelle une gousse d’ail émincée à été sautée. Assaisonner de sel et poivre et servir parsemé de graines de sésames grillées.

Moosewood Collective, Sundays at Moosewood Restaurant, Simon & Schuster, New York, p.433.

Visite à la ferme dimanche le 13 juillet, de 10 à 16 hres

Apportons pique-nique, bouteille d’eau, chapeau de soleil, maillot de bain et… notre bonne humeur.

Un peu de sarclage, récoltes de courgettes et de concombres peut-être…

Bienvenue!!!
Nous apprécions vos confirmations.