Petites nouvelles des Jardins de Tessa, 17-19 juin 2008

Livraison contre vents et marées et partenaires miséricordieux
Dans toute l’histoire des Jardins de Tessa, seule une tornade déchaînée a réussi à nous retarder pour une livraison de paniers. C’est dire que c’en était toute une.

Notre intrépide maraîchère préférée, Yoana, accompagnée d'Isabelle,n’écoutant que son courage et son sens du devoir, a su braver l’ouragan de mardi passé à bord de la camionnette pour aller à la rencontre des non moins vaillants partenaires de Centre-Sud, qui l’ont attendue fidèlement et sont retournés chez eux dans l’orage, avec leur premier panier bien mérité! Voici le témoignage inédit de notre héroïne :« Imagine-toi donc que mardi passé, nous avons attrapé la tornade et que je suis arrivée UNE HEURE EN RETARD à mes points de chute. Je voudrais remercier chaleureusement tous les partenaires du mardi pour leur patience, compréhension et flexibilité face à cet imprévu vraiment déplaisant. Ils ont été extraordinaires et il y a seulement deux personnes qui n'ont pu récupérer leur panier. Merci merci merci. »

Dans les champs…
Voici le rapport de notre chère maraîchère :
« Les épinards cette année ont eu la vie dure. Les altises les ont un peu troués et ils peuvent avoir une forme bizarre mais ils sont bons. Nous les avons récoltés mouillés, ce qui n'est pas l'idéal alors les partenaires devraient les laver, les essorer et les placer dans un pot hermétique en arrivant à la maison.

Avec la chaleur et l'humidité, les légumes poussent bien. Les tomates et les poivrons reprennent du mieux (les tomates sont magnifiques), et nous sommes rendus à passer la première corde qui supportera les tomates cet été. Nous devons aussi désherber méticuleusement les carottes. Oui oui, les carottes. C'est de la job mais nous espérons de tout notre coeur pouvoir en offrir à nos partenaires cette année. C'est à suivre… »

Vinaigrettes maisons
C’est pas sorcier de se faire de bonnes vinaigrettes, qui feront d’une simple salade un accompagnement rempli de saveur, et qui en augmentera encore la digestibilité. On se choisit une bonne huile de première pression, qu’on marie avec jus de citron, de lime ou encore un bon vinaigre, on sale bien, on agrémente de fines herbes, on mélange bien et le tour est joué! Les variations sont infinies comprennent bien sûr échalotes ou ail émincés, un peu de câpres, une touche de moutarde de Dijon, de miel, de poivre… On en garde au frigo pour en avoir toujours sous la main. On peut aussi suivre des recettes éprouvées:

Vinaigrette balsamique
Un goût pénétrant qui accompagne bien les verdures relevées

1 c. à thé de moutarde de Dijon
2 c. à table et 1 c. à thé de vinaigre balsamique
½ t. d’huile d’olive extra vierge
1 c. à table d’huile de lin (optionnel, bon pour la santé!)

Tremper une fourchette dans le pot de moutarde pour en déposer environ une c. à thé dans un petit bol. Ajouter le vinaigre et mélanger. Ajouter l’huile d’olive en un mince filet, tout en brassant à la fourchette, jusqu’à ce que l’huile soit bien mélangée, ou émulsifiée. Ajouter l’huile de lin et utiliser sur-le-champ (l’huile de lin apporte de précieux bénéfices pour notre santé mais elle rancit très rapidement; l’omettre s’il s’agit d’une vinaigrette qui devra attendre).

Traduit de: Fallon, Sally, Nourishing Traditions, New Trends Publishing, Washington, 1999, p.130

Attention, partenaires du mardi

IL Y AURA LIVRAISON DE PANIERS
mardi 24 juin et
mardi 1er juillet
même si ce sont des jours fériés.

Précisons que les asperges nous viennent bien de la ferme les Légumes du Roi, de St-Roch-des-Aulnaies (et non pas « Chemin du Roy », comme on l’avait appelée par erreur dans le dernier bulletin).