Petites nouvelles des Jardins de Tessa, 18 et 20 décembre 2007

Finir l’année en beauté
À Frelighsburg, le paysage est magnifique. Tout est recouvert de plusieurs pieds de neige, au grand bonheur de vos maraîchers. En plus de bien protéger les engrais verts et l’ail (en faisant une couche isolante) cette neige nous permet de faire de la raquette du ski de fond et de glisser. C’est un hiver comme on les aime.
Pour Frédéric et Yoana, le temps des fêtes signifie trois semaines de grosses vacances.
Les paniers reprendront donc les 15 et 17 janvier 2008. D’ici là nous vous souhaitons un merveilleux temps des fêtes et une très heureuse nouvelle année.

Crêpes de chou plus que royales
Cette recette a connu un franc succès auprès de nos partenaires cette été…

1 bon chou vert, en fines lanières (retirer le col et le coeur)
2 oeufs
1 jaune d’oeuf
½ t. de lait
1 t. de farine tout-usage
3 c. à table de beurre non-salé
½ c. à thé de sel
1 ½ c. à table d’oignons
2 ou 3 c. à table de beurre non-salé
crevettes (facultatif)

Dans de l’eau bouillante salée, faire cuire le chou sans couvercle pendant 5 minutes. Rincer à l’eau froide courante jusqu’à ce que le tout soit refroidi. Égoutter et presser avec les mains pour extraire tout excédent de liquide. Placer le chou dans un grand bol. Dans le bocal du mélangeur, mettre ensemble les oeufs, le jaune d’oeuf, le lait, la farine, le beurre fondu et le sel (dans cet ordre). Mélanger jusqu’à une consistance onctueuse. Verser ce mélange dans le bol de chou, ajouter l’oignon et bien mélanger.
Dans une poêle de fonte, faire fondre 1 c. à table de beurre sur un feu moyen. Déposer la pâte à la cuiller (1 grosse c. à table pour chaque crêpe) dans la poêle chaude. En faire cuire trois ou quatre à la fois jusqu’à ce qu’elles soient dorées de chaque côté. Garder au chaud dans un four à basse température pendant la cuisson du reste de la pâte, en ajoutant plus de beurre à la poêle au besoin.
Donne 4 à 6 portions.
Traduit de Greene, Bert, Greene on Greens, Workman Publishing, New York, 1984, p. 81.

Courge poivrée farcie aux pommes(Acorn)
Un plat d’accompagnement riche pour un repas de fête, qui peut être cuit en même temps que le plat de résistance au four (une grosse dinde, peut-être?)

1 courge poivrée de grosseur moyenne
1 pomme acidulée, pelée et coupée en petits morceaux
½ c. à table de farine
Sel et poivre frais
2 c. à table de beurre
1 c. à thé de succanat, cassonade ou sirop d’érable (facultatif)
1/3 c. à thé de cannelle moulue

Faire pré-cuire la courge tel qu’expliqué ci-haut une quinzaine de minutes, puis retirer du four et laisser refroidir un peu. Cette étape peut être faite à l’avance, lors d’une autre cuisson au four.
Garder le four à 350ºF. Huiler légèrement un plat peu profond allant au four. Dans un bol, mélanger les pommes avec la farine en brassant pour bien les enrober. Trancher la courge en deux sur le sens de la longueur, retirer la pulpe fibreuse et les graines, et placer les moitiés dans le plat de cuisson. Déposer les morceaux de pomme dans les cavités, et assaisonner de sel et poivre. Dans un petit chaudron, combiner le beurre, le succanat et la cannelle, et remuer à feu moyen jusqu’à ce que le tout soit homogène. Étendre ce mélange sur la chair de la courge, et verser le reste sur les pommes. Couvrir le plat et faire cuire une vingtaine de minutes. Découvrir et poursuivre la cuisson pour de 20 à 30 minutes de plus, jusqu’à ce que la courge soit bien tendre. Attention: 1 courge donne 2 portions.

Traduit et adapté de : Gorman, Judy, Vegetable Cookbook, MJF Books, New York, 1986, p.344 et 347.

Vinaigre à l’ail (pour passer vos surplus)

1 tasse d’ail pour 3 tasses de vinaigre de cidre de pommes (bio de préférence )
Mettre l’ail au mélangeur avec 1 tasse de vinaigre. Une fois l’ail en morceaux, ajouter le reste du vinaigre et mélanger à nouveau. Écumez au besoin. Mettre le mélange dans un bocal en vitre bien propre et couvrir avec un couvercle de plastic. Ranger les pots dans un endroit frais et à l’abri de la lumière trois semaines minimum. Brasser les pots aux 2 jours la première semaine et ensuite, diminuer la fréquence de brassage.
Avant d’utiliser, filtrer dans un filtre à café non blanchi. C’est l’étape la plus longue et vous aurez sûrement à changer le filtre assez souvent.
Vous pouvez utiliser ce vinaigre dans vos recettes de vinaigrette, en prendre quelques gouttes par jour mélangé avec de l’eau ou autre breuvage. Cette potion magique est excellente pour renforcer votre système immunitaire.