Petites nouvelles des Jardins de Tessa, 28 et 30 août 2007

Une bonne recette... de compost
Fénix et Frédéric sont en train de faire une géante recette, avec du fumier et de la paille. Ils préparent une recette essentielle à la fertilité de la ferme, ce compost précieux qui nous servira entre autres pour faire le terreau à semis l’an prochain. Ça se fait à grand volume, et on le mélange avec l’épandeur.

Oignons rouges, oignons blancs
On fera la récolte des oignons rouges et jaunes cette semaine. Ils sont fin prêts, gonflés de saveur et de l’énergie de l’été. Les oignons blancs de cette semaine, eux, ne sont pas faits pour être conservés au garde-manger. On les garde plutôt au frigo et on profite de leur douceur dans les salades, dans les sandwichs... à moins qu’on décide de les utiliser comme n’importe quels autres oignons, dans la recette qui suit!

Cantaloups et melons asiatiques très mûrs...pas pour encadrer!
Les cantaloups du panier de cette semaine sont à déguster sur le champ. Elles sont savoureuses et sucrées, et aussi trrrrrès mûres et n’attendrons pas. Régalons-nous, et ne les laissons pas en exposition sur le comptoir!

La courge spaghetti pour remplacer les pâtes
La courge spaghetti, une fois bien cuite au four ou à la vapeur, remplace merveilleusement bien les pâtes dans la plupart des recettes. Une grosse courge d’environ 9 ou 10 pouces de long peut remplacer 1 livre de pâtes. Pour avoir des « nouilles » le plus longues possible, on tranche la courge en deux sur sa largeur. Elle mettra environ 40 minutes à cuire au four à 350F, côté coupé sur un tôle. À la vapeur, on peut la trancher sur sa largeur en quelques anneaux, qu’on place sur une marguerite dans un gros chaudron pour faire cuire une quinzaine de minutes à pleine vapeur. Un bon truc pour l’apprécier à sa juste valeur : la courge spaghetti doit être bien cuite, et fondre dans la bouche.
Pour l’apprêter à la sauce tomate, mélanger la chair cuite d’une courge avec un peu d’huile d’olive, sel et poivre. Disposer en nid sur une grande assiette et remplir d’une ou deux tasses de sauce tomate. Mélanger et servir, accompagné de parmesan.

Tartinade d’oignons caramélisés
Servir sur du pain de seigle grillé, avec des raisins et des noix pour une collation substantielle ou un apéritif typiquement automnal…

4 c. à table d’huile végétale
4 c. à table de beurre
2 lbs de gros oignons tranchés, séparés en anneaux
2 c. à thé de succanat ou sucre
½ c. à thé de sel
Une pincée de cayenne
1 paquet de fromage en crème (8 onces), ramolli à la température de la pièce

Dans un chaudron à fond épais, faire chauffer le beurre et l’huile jusqu’à ce que le beurre fonde. Ajouter les oignons et brasser pour bien les enrober. Couvrir le tout et cuire à feu très doux pendant une vingtaine de minutes.
Saupoudrer les oignons avec le sucannat, le sel et la cayenne. Monter le feu à moyen et faire cuire en brassant jusqu’à ce que les oignons soient d’un brun doré.
Passer le tout au mélangeur avec le fromage à la crème, jusqu’à une consistance onctueuse. Transférer dans un petit bol, et réfrigérer quelques minutes avant de servir.

Traduit de : Gorman, Judy, Vegetable Cookbook, MJF Books, New York, 1986, p.224.

La fête de fin d’été aux Jardins de Tessa
Visite à la ferme

Samedi 16 septembre 2007
de 10:00 à 16:00

Récolte des cerises de terre (et dégustation par le fait-même...)
Visite en chariot à foin
Travail au champ en bonne compagnie

Apportons des victuailles pour pique-niquer ensemble, de l’eau, un chapeau de soleil etc...
Nous apprécions vos confirmations
Vous trouverez les indications routières sur notre site web.