Petites nouvelles des Jardins de Tessa, 24 et 26 juillet 2007

Avec les quelques jours de grand soleil, on se précipite au sarclage. C’est une opération qui ne se fait bien que par temps sec, mais qu’on doit faire régulièrement pour garder le dessus sur les mauvaises herbes, comme une forme d’hygiène des champs, finalement! On a aussi du gros désherbage à la main à faire dans certaines cultures. Le beau soleil stimule la croissance des plants, et le mûrissement des légumes-fruits, comme les tomates, les aubergines et les poivrons. Le chou-fleur est prêt, et les patates nouvelles aussi!!! De dire Frédéric, fort adepte de la pommes de terre : « On est ben contents!!! »

Notre équipe se transforme un peu, et c’est avec joie qu’on accueille Alexandre sur la ferme. Édith a fini son stage, Guylaine vient de quitter pour un congé de maternité et nous avons un nouveau livreur à l’essai : Denis. Heureusement qu’on peut compter sur le bon travail du reste de l’équipe!

Nettoyage des légumes, suite
Et que faire s’il y a des petits intrus dans la laitue? On peut la faire tremper dans de l’eau froide bien salée ou encore une solution d’eau et de vinaigre pour une quinzaine de minutes, ce qui aura tôt fait de faire perdre leur prise à ces créatures indésirables. Il suffit ensuite de rincer le tout morceau par morceau à l’eau courante, et le tour est joué. Pour se simplifier la vie, on peut préparer une plus grande quantité de légumes à la fois, pour avoir de la laitue propre à portée de la main, par exemple. Il est important d’assécher les légumes préparés à l’avance et de les mettre dans un contenant hermétique ou un sac de plastique, et ainsi ils se conserveront quelques jours au frigo.

Bette à carde rouge
La bette à carde s’utilise partout ou on prendrait l’épinard cuit, à condition d’en retirer les cardes au préalable. Et que faire des cardes? On peut penser au céleri, les trancher en morceaux et les faire sauter au début d’une cuisson de soupe, ragoût ou sauté de légumes. Une autre façon d’en disposer qui a bien souvent la faveur des enfants : porter à ébullition un petit chaudron d’eau salée et y mettre à cuire les cardes tranchées en petits morceaux pour une dizaine de minutes ou jusqu’à ce qu’elles soient tendres. Cette recette fonctionne encore mieux avec les cardes rouges, qui conservent leur couleur vive et font un bel effet comme légume d’accompagnement.

Salade de fenouil et poulet
Une salade de poulet à laquelle le fenouil donne un côté croquant et aromatique, qui se sert bien par une journée chaude. Le Pernod lui confère une touche encore plus anisée.

2 bulbes de fenouils moyens
2 t. de poulet, désossé et hachés en morceaux
1 grosse échalote émincée
½ t. de mayonnaise
½ t. de yogourt nature bio
½ c. à thé de moutarde de Dijon
2 c. à table de Pernod (optionnel)
Sel et poivre frais

Retirer les tiges des bulbes de fenouil, et en trancher la base. Réserver 1 c. à table de feuilles hachées. Hacher les bulbes et combiner avec le poulet et l’échalote dans un moyen bol.
Battre la mayonnaise et le yogourt avec la moutarde et le Pernod dans un grand bol jusqu’à une consistance crémeuse et homogène. Ajouter le mélange de poulet et de fenouil et bien mélanger. Assaisonner de sel et poivre au goût et parsemer de feuilles de fenouil hachées.
Donne 4 ou 5 portions

Traduit et adapté de Greene, Bert, Greene on Greens, Workman Publishing, New York, 1984, p.173.

La dentellière des laitues
poésie spontannée sur les trous dans la laitue

Punaise terne,
Petit insecte vorace
Tu fais de la feuille de chêne
Une dentelle délicieuse.

Tant pis pour les apparences
Je partage avec toi ma salade
Trouée de tes minuscules repas.